Dissertation

1442 mots 6 pages
Auschwitz : le plus grand centre d'extermination Dès l'accession d'Hitler au pouvoir (1933), les camps de concentration ont été crées afin de recevoir les opposants au régime. Pendant la guerre, des résistants, des otages, des prisonniers de guerre, des communistes et la population juive ont été déportés dans les camps de toute l'Europe occupée. Une vingtaine de camps existent en 1944 et sont localisés surtout en europe de l'est. Les camps d'Auschwitz-Birkenau forment un vaste complexe associant camps de concentration, camps de travail et centres de mise à mort. Les centres d' extermination existants dans la zone orientale (Treblinka, Chelmno, Sobibor, Belzec) ne sont pas en état de mener jusqu'au bout le processus d'extermination des juifs décidé par les nazis lors de la solution finale (conférence de Wannsee, janvier 1942). Hitler aurait décidé de faire d'Auschwitz, le camp principal d'extermination pour plusieurs raisons : « j'ai choisi Auschwitz, d'abord à cause de sa situation favorable du point de vue des communications et ensuite parce que l'emplacement destiné à une action semblable peut être facilement camouflé dans cette région ». Ce passage des Mémoires de Rudolf Höss, commandant d'Auschwitz, est limpide : la solution finale est en marche. Le terme de « solution finale » apparaît dans les textes dès 1939. La doctrine nazie développée par Hitler prévoit de débarrasser l'Allemagne des juifs qui sont considérés comme inférieurs et nuisibles. Elle projette donc de rendre le Reich Judenrein, « propre des juifs » ou encore Judenfrei, « libre des juifs ». Elle déclenche le processus administratif destiné à rassembler tous les juifs d'Europe et à les transférer à l'est. Les premiers internés polonais au camps d'Auschwitz arrivent le 14 juin 1940. A partir de mars 1942, les premiers convois de juifs se dirigent vers le camp de la mort. A leur arrivée, les déportés sont enregistrés (tatouage sur

en relation

  • Auswitch
    1629 mots | 7 pages
  • En arts tout s'apprend t'il
    908 mots | 4 pages
  • Cap petite enfance histoire
    813 mots | 4 pages
  • Résumer "la mort est mon métier" robert merle
    328 mots | 2 pages
  • La concentration et l'extermination durant la seconde guerre mondiale
    4281 mots | 18 pages
  • Dossier d'histoire
    598 mots | 3 pages
  • Deportation juif cap
    382 mots | 2 pages
  • expo auschwitz
    909 mots | 4 pages
  • dossier histoire
    434 mots | 2 pages
  • Primo levis
    433 mots | 2 pages
  • Cap boulangerie
    483 mots | 2 pages
  • Guerre et conflit les Juifs
    462 mots | 2 pages
  • Parole et silence pour l’éthique dans la mort est mon métier de Robert Merle
    11050 mots | 45 pages
  • Inaptes au travail
    767 mots | 4 pages
  • Histoire des arts
    564 mots | 3 pages