Dissertation

Pages: 13 (3230 mots) Publié le: 21 août 2013
[pic]



1 Présentation 2
2 Le cinéma fantastique muet 2
2.1 Le pionnier : Georges Méliès 2
2.2 Adaptations d’œuvres littéraires 3
2.3 L’expressionnisme allemand 3
3 L'essor commercial : le cinéma fantastique hollywoodien 4
3.1 L’empreinte gothique 4
3.2 L’avènement du merveilleux 4
3.3 Le péril atomique, ou la menace de la guerre froide 5
4 Le cinémafantastique se libère 6
4.1 Le fantastique anglais : le déchaînement des couleurs 6
4.2 Le fantastique italien : la surenchère baroque 6
4.3 Le film d’horreur à son apogée 7
4.3. 1 Vers une violence paroxystique 7
4.3. 2 L’horreur se teinte de psychologie 7
4.3. 3 Tueurs masqués et autres figures terrifiantes 8
5 Un genre unique, de multiples déclinaisons 9
5.1 Figuresclassiques 9
5.2 Manipulations et détournements 9


1 Présentation


fantastique, cinéma, panorama historique et thématique de la production cinématographique fantastique.

Le fantastique s'est tôt fait une place de choix dans le cinéma : des films fondateurs, souvent chefs-d’œuvre du genre (comme Dracula ou Frankenstein[1]), aux parodies retorses (comme la trilogie Scream de Wes Craven),le genre a brassé et absorbé toutes les évolutions, échappant à une définition stricte pour se rassembler autour des notions essentielles de distorsion de la réalité, de malaise et de peur, voire d’épouvante. Perméable à d’autres genres, comme la science-fiction (qui implique une « autre » réalité, inconnue) ou l’horreur (dont le principal ressort dramatique est la violence), qui peut en être vucomme une continuité, le fantastique hante littéralement le cinéma.

Le genre fantastique a particulièrement profité des innovations technologiques qui ont jalonné l’histoire du cinéma, notamment pour produire des effets spectaculaires. Toutefois, outre ces images au fort pouvoir d’attraction/répulsion, le cinéma fantastique repose avant tout sur la description — parfois suggérée, parfoisexplicite — d’une réalité cachée, parallèle à la réalité visible : ainsi, créatures extraordinaires et monstres, apparitions, hallucinations et illusions, rêves et cauchemars sont autant de manifestations des angoisses profondes de l’homme, de ses phobies et de ses inhibitions, mais également de ses fantasmes et de ses vices. À l’opposé d’un cinéma du réel, le fantastique est un cinéma proche del’inconscient.



2 Le cinéma fantastique muet



2.1 Le pionnier : Georges Méliès


C'est à l'un des pères fondateurs du cinéma, George Méliès, que l'on doit les premières séquences fantastiques sur pellicule, avec une série de petits films à l’ésotérisme facétieux et aux trucages astucieux et novateurs : le Mystère indien (1896), le Manoir du diable (1896), le Cabinet de Méphistophélès(1897), le Masque diabolique (1898), Illusions fantasmagoriques (1898), le Spectre (1899), Évocation spirite (1899), l’Antre des esprits (1901) et les Quat’ Cents Farces du diable (1905).

À sa suite, une poignée de réalisateurs prometteurs s'essaient au genre, le peuplant de fantômes (le Fantôme du Moulin Rouge de René Clair en 1924), de savants fous (la Folie du docteur Tube d’Abel Gance en 1915),de malades mentaux (Une page folle [ou Kuratta ippeiji] de Teinosuke Kinugasa en 1926), de momies (les Yeux de la momie Ma [ou Die Augen der Mumie Ma] d’Ernst Lubitsch en 1918) et de démons, incubes et succubes (la Sorcellerie à travers les âges [ou Häxan] de Benjamin Christensen en 1921).


2.2 Adaptations d’œuvres littéraires


Plus essentielles, les premières adaptationscinématographiques de romans fantastiques populaires font leur apparition sur les écrans : Frankenstein (1910) de Thomas Edison d’après Mary Shelley, le Portrait de Dorian Gray (Das Bildnis des Dorian Gray, 1917) de Richard Oswald d’après Oscar Wilde, Dr Jekyll and Mr Hyde (1920) de John S. Robertson d’après Robert Louis Stevenson, Notre-Dame de Paris (The Hunchback of Notre-Dame, 1923) de Wallace Worsley...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Dissertation
  • Dissertation
  • Dissertation
  • dissertation
  • dissertation
  • dissertation
  • Dissertations
  • dissertation

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !