Dissertation

1288 mots 6 pages
Introduction : ***171; L'Etat est un mot investi de connotations parfaitement contradictoires, les unes discr***232;tement positives ou r***233;serv***233;es, les autres franchement idol***226;tres ou hostiles ***187;, r***233;sumait Philippe Braut dans son livre "l'Etat". Ainsi depuis la naissance de la conceptualisation de l'Etat celui-ci a d***233;cha***238;n***233; les passions. Pour Nietszche, l'Etat c'est ***171; le plus froid des montres froids ***187;. Pour Hegel, L'Etat appara***238;t comme l'aboutissement d'un processus. Au-del***224; ces questions sur les caract***233;ristiques de l'Etat : ne faut-il pas s'interroger sur le r***244;le de l'Etat, sur sa n***233;cessit***233; dans une soci***233;t***233; ? (d***233;finir l'Etat dans l'intro et la soci***233;t***233; marque les diff***233;rences et les ressemblances entre l'Etat et la soci***233;t***233; .Contrairement ***224; la soci***233;t***233; l'Etat est le pouvoir institutionnalis***233;.)

L'Etat est il indispensable ***224; la vie en groupe ? Avant m***234;me la conception de l'Etat (Machiavel "le Prince" 1515), les gens ont pourtant v***233;cu en soci***233;t***233;s sans pour autant qu'il existe 1 Etat (un pouvoir institutionnalis***233;). L'Etat est-il une finalit***233;, un aboutissement d'1 processus de socialisation des peuples ? l'Homme est-il si d***233;raisonnable pour que l'id***233;e de L'Etat lui paraisse indispensable ? Sa souverainet***233; nationale n'est-il pas l'unique moyen de faire r***233;gner l'ordre social ? N'est il pas l'unique moyen de contrainte, le seul moyen de garantir la paix et la s***233;curit***233; bref l'unit***233; dans la dur***233;e contrairement au soci***233;t***233; peut-***234;tre plus fragile ? Peut-on finalement vivre sans Etat ?

1) On peut vivre sans Etat ; L'Etat n'est pas n***233;cessaire dans 1 soci***233;t***233;

A) Les hommes ont v***233;cu longtemps sans pourtant conna***238;tre l'Etat. Aujourd'hui ils existent de nombreuses

en relation