Dissertation

Pages: 5 (1520 mots) Publié le: 23 février 2015
1500 mots
Justine Imbeault
Groupe 01




Dissertation littéraire sur
La princesse de Clèves de Madame de Lafayette




Travail présenté à
Mme Amélie Desruisseaux-Talbot
pour le cours
Lectures et formes littéraires (601-114-fx)




Cégep Garneau
Le 28 novembre 2014

Les passions incontrôlables et souffrantes : les dangers de l’amour dans
La princesse de Clèves de Madame de LafayetteLe dix-septième siècle est un siècle d’inégalités sociales. Les femmes étaient peu éduquées et n’étaient pas reconnues comme des égales à l’homme. Par contre, certaines femmes, les Précieuses, qui étaient éduquées et raffinées. Madame de Lafayette faisait partie de ces femmes et elle se servit de ce raffinement pour écrire La princesse de Clèves(1678).1 Ce roman raconte les aventures de Mme deClèves qui fait son entrée à la cour et qui se mariera avec le prince de Clèves. Elle y découvrira l’amour, avec M. de Nemours, mais aussi tous les périls qui viennent avec ce bonheur. Comme l’a dit Albert Camus : « Sa simplicité réelle est dans sa conception de l’amour; pour Mme de Lafayette, l’amour est un péril. » En effet, tout au long du livre, on perçoit très bien que l’amour est un dangerautant parce qu’il est incontrôlable que parce qu’il mène irrévocablement à la souffrance et à la perte de certaines choses comme le repos et le mariage.
Dans le roman, l’amour de Mme de Clèves est périlleux, car il est soudain, incontrôlable et plus grand que la raison. Elle a un coup de foudre pour Nemours, alors qu’elle est déjà mariée. La princesse a des sentiments très forts envers M. deNemours et elle ne peut s’empêcher de les ressentir malgré sa vertu. L’exemple le plus frappant de cette incapacité à réagir est lorsqu’elle dit : « Je suis vaincue et surmontée par une inclination qui m’entraîne malgré moi. Toutes mes résolutions sont inutiles. » (p.113) Ce passage, ainsi que tout le livre, a une tonalité tragique. Cette tonalité met en évidence la fatalité de ce qui arrive àtous les personnages qui sont incapables de combattre cette force, qui est plus grande qu’eux. Même en sachant que c’est mal et en sachant ce qui l’attend, il lui est impossible de ne pas l’aimer. Ses nombreux monologues intérieurs, dont une partie d’un monologue est cité plus haut, montrent qu’elle a de la difficulté à lutter contre ses passions, et c’est presque toujours son amour qui triomphe sursa raison. Par le fait même, l’amour qu’elle a pour cet homme représente aussi un danger pour son mariage et même pour son mari.

Or, cette passion est tout aussi incontrôlable pour M. de Nemours. Il ne peut s’empêcher lui aussi d’aimer Mme de Clèves, même s’il est au courant de l’impossibilité de leur relation. La phrase: « une passion dont je ne suis plus le maître »(p.175) illustre très bien le fait qu’il n’a aucun contrôle sur sa passion et sur ce qu’il ressent. Il entreprendra donc plusieurs actions très risquées pour voir sa belle. Lorsqu’il va la retrouver dans sa maison à Coulommiers, en sachant que M. de Clèves l’apprendra probablement, il prend un grand risque et met en péril lui aussi le mariage de la princesse.

Par ailleurs, son mariest aussi prisonnier de cet amour irrépressible. Il aime la princesse dès la première fois où il la voit et il l’aime d’un amour fou, malgré qu’il sache très bien que ce n’est pas réciproque. Il dit lui-même ressentir « des sentiments violents et incertains dont [il] n’ [est] pas le maître.» (p.151) Il utilise la même expression que M. de Nemours qui apparaît aussi à de nombreuses autres reprisesdans le volume. Cette répétition, pour presque tous les personnages amoureux, insiste sur le fait qu’ils y sont tous soumis et que ce sentiment dépasse leur raison.
Également, pour Mme de Lafayette l’amour est menaçant, car il comporte son lot de jalousie et de souffrance. Selon le roman, être amoureux signifie de renoncer à être en paix, car cela comporte toujours de la jalousie qui...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Dissertation
  • Dissertation
  • Dissertation
  • dissertation
  • dissertation
  • dissertation
  • Dissertations
  • dissertation

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !