dissertation1philo

Pages: 5 (1205 mots) Publié le: 13 septembre 2015


Un bouc émissaire est un individu ou un groupe choisi pour assumer une responsabilité ou une faute pour laquelle il n’est pas nécessairement coupable. Les critères qui guident la sélection de la victime sont différents, selon l’antipathie qu’elle suscite au sein de la communauté ou le degré de pouvoir social que celle-ci possède. En résumé, un bouc émissaire est un mécanisme permettant à unecommunauté, confrontée à la violence générée par un état de déséquilibre, de survivre. Ainsi, le bouc émissaire désigne un individu qui est nécessairement coupable pour ses accusateurs, mais innocent du point de vue de la vérité absolue. Le groupe, en s’unissant de façon unanime contre lui, va retrouver un état de paix temporaire. Par la suite, afin de soutenir la violence et l’empêcher deresurgir, il faut trouver un nouveau bouc émissaire. Dans ce contexte, les mythes portent respectivement la trace de ce premier sacrifice ritualisé et répété à l’infini afin de préserver l’unité sociale. Cette approche philosophique de rite religieux laisse place à une nouvelle interprétation du mythe d’Œdipe par Sophocle ou, encore, celui de la mort de Jean Calas par Voltaire. On se pose la question,lequel des deux auteurs, entre Sophocle et Voltaire, comprend mieux le mécanisme du bouc émissaire. Selon mon point de vue, Voltaire est celui qui démontre une meilleure compréhension de ce mécanisme et cela, parce que, contrairement au Sophocle qui voit dans la victime un coupable puni pour ses fautes, le premier partage la position des martyrs.


Dans le premier cas, Œdipe, le vainqueur del’énigme du Sphinx découvre que c’est lui-même le responsable de l’épidémie de peste qui sévit dans la ville, en étant coupable à la fois de parricide et d’inceste, pour avoir tué son propre père et épousé sa propre mère, Jocaste, à son insu. « Ah! Lumière du jour, que je te voie ici pour la dernière fois, puisqu’aujourd’hui, je me révèle le fils de qui je ne devais pas naître, l’époux de qui je ne devaispas l’être, le meurtrier de qui je ne devais pas tuer ! » (Sophocle, 2011,p.78) Du point de vue du narrateur, Œdipe est responsable de la calamité qui s’abat sur la ville, donc ce n’est que justice que le coupable soit puni et banni de la communauté. En réalité, Œdipe n’est qu’un bouc émissaire, un homme qui, victime d’une mystification, doit endosser la responsabilité de l’épidémie, épidémie quin’a aucun lien avec les crimes commis par celui-ci. Comme tous les boucs émissaires, Œdipe doit se soumettre au verdict de la foule et, au lieu de se révolter contre cette accusation sans fondement,

il l’accepte avec résignation. Incapable d’endurer le poids de la culpabilité, celui-ci se crève les yeux pour ne plus voir la lumière du jour.  « Ainsi ne verront-ils plus, dit-il, ni le mal quej’ai subi, ni celui que j’ai causé ; ainsi les ténèbres leur défendront-elles de voir désormais ceux que je n’eusse pas dû voir, et de manquer de reconnaître ceux que, malgré tout, j’eusse voulu connaître!» (Sophocle, 2011,p.83)  Finalement, en suivant la théorie du bouc émissaire, Œdipe est banni de la cité par Créon et condamné à un isolement perpétuel dans les montagnes. « Mais pour moi, tant queje vivrai, que jamais cette ville, la ville de mes pères, ne me soit donnée pour séjour! Laisse-moi bien plutôt habiter les montagnes, ce Cithéron qu’on dit mon lot. » (Sophocle, 2011,p. 91) En conclusion, le mythe d’Œdipe raconte la persécution d’un innocent, dans le seul but de mettre fin au cycle de la violence par le sacrifice du bouc émissaire.
En ce qui concerne le mécanisme de boucémissaire dans l’extrait de Voltaire, celui-ci, à la différence de Sophocle, partage la position des victimes. Tout d’abord, selon les critères de sélection du bouc émissaire, l’un des facteurs essentiels qui guident le choix du persécuté est la présence d’une différence perçue par rapport à ses agresseurs. Selon la théorie de Girard, un bouc émissaire est à la fois extérieur et intérieur à la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !