Dissertattion

Pages: 8 (1954 mots) Publié le: 16 mars 2013
Le déclin du tourisme automobile… est-il pour demain ?
Ghislain Dubois – UVSQ – Association pour l’innovation et la recherche au service du climat. www.airclimat.org / ghislain.dubois@air-climat.org Pour le meilleur et pour le pire l’histoire du tourisme est indissociable de celle de l’automobile. Les automobiles « de tourisme », les guides Michelin, les routes touristiques…forment un imaginairepuissant qui structure encore les modes de consommation actuels. Pourtant des signaux de plus en plus nombreux semblent témoigner d’une désaffection croissante de l’automobile comme objet et pratique désirée, notamment au moment des vacances. Doit-on s’attendre à un changement de pratiques vers le train et à une restauration de ce moyen de transport, après son déclin historique depuisl’après-guerre ? Ou au contraire à un basculement de l’imaginaire vers la vitesse et l’exotisme que permet le transport aérien ? Ou enfin à une stabilité des flux automobiles, les tendances lourdes les conditionnant étant finalement plus forts que les épiphénomènes les mettant en cause ? L’avenir apparaît très ouvert, et dépendra aussi d’une volonté politique, puisque l’offre de transports contribue aussi àformer la demande. En théorie pas de fatalité à l’automobile… La voiture particulière est utilisée pour les trois quarts des séjours personnels des Français, courts et longs (enquête Suivi de la demande touristique des Français- SDT), pour plus de 80% si l’on ne considère que les séjours en France métropolitaine. A l’échelle nationale, la domination de l’automobile semble donc évidente. Est-elle pourautant inévitable ? Actuellement, tous les voyants semblent au vert pour laisser penser à une évolution radicale des relations entre tourisme et automobile. Bonus/malus sur les automobiles, prix croissant des carburants, congestion limitant l’intérêt pratique de l’automobile, prise de conscience environnementale, baisse du taux de motorisation des ménages urbains : cette conjonction d’élémentsobjectifs et subjectifs semble ouvrir la porte à un renversement. Un développement du « slow tourism » (Dubois 2009) semble d’ailleurs nécessaire pour répondre aux enjeux environnementaux : le tourisme mondial représente déjà 5% des émissions de gaz à effet de serre, avec un doublement attendu dans les 30 ans (Scott et al. 2008). L’avion représente 60% des émissions de gaz à effet de serre dutourisme français, et 5% des Français représentent 50% de ces émissions (ceux qui voyagent loin) : ces chiffres suffisent à mesurer l’étendue du problème. D’ailleurs, sur un trajet aussi emblématique que Paris et la Côte d’Azur, les statistiques montrent qu’il est possible d’inverser la tendance. Le dernier tronçon de la LGV Sud Est (ou LGV « Méditerranée » a été mis en service en juin 2001 entreSaint-Marcel-les-Valence et Marseille. Il a permis de faire gagner 1h15 sur le trajet Marseille/ Paris, de générer des allers-retours à la journée. Il a, de l’avis général, changé la donne de la compétition entre l’avion et le train sur ce trajet. L’évolution de la répartition modale donnée par l’enquête SDT (Dubois et Ceron, 2009), pour les trajets « île de France/ Var-Bouches-du-Rhône) met en évidenceun effet assez explicite, avec une part du train qui passe de 33,1% des séjours en 2000 à 40,3% en 2007, alors que l’avion recul de 14,3% à 7,9% (Figure 1). Cette part du train est considérable sur cette liaison (elle est de 10,5% toutes destinations confondues), sans doute en raison de l’existence du premier tronçon du TGV Sud-Est (Paris-Valence) mis en service progressivement entre 1981 et1993. Avec des infrastructures à la hauteur et une

continuité dans l’investissement –ici près de 30 ans de TGV- il est donc possible de remettre les Français dans les transports collectifs.
100% 0,5 0,2 0,0 0,2 1,0 1,0 0,6 0,5 0,5

80% 52,1 60,0 60% 56,5 55,6 51,9 52,2 51,9 51,4 57,2

Autre Route 11,0 10,9 10,5 7,4 7,9 Air Rail

40%

14,3 8,1

6,8

10,0

20% 33,1 31,7

36,6...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Dissertattion culture héritages
  • Dissertattions institutions avant 1789

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !