disserte ignorance

1447 mots 6 pages
Duserre Lisa TS2 7/10/2015
Dissertation de philosophie : l’ignorance est-elle un mal ?

L’ignorance est-elle vraiment un mal ? Si nous considérons que l’ignorance donc le fait de ne pas savoir quelque chose est un mal, cela impliquerait que nous éprouvons une douleur ou bien que l’on fait du mal à quelqu’un. Si l’ignorance est un mal, alors le savoir est peu être un bien ! Cette affirmation mérite réflexion devons-nous apprendre et atteindre une certaine culture et un certain savoir ou devons-nous rester dans la méconnaissance. Nous voyons le mal comme quelque chose de négatif, représenté par Satan qui incarne un démon dans les différentes religions. Rester dans l’ignorance ne peut-il pas être bénéfique ? Le savoir est–il nécessaire ? Etre ignorant entrave-t-il au bonheur ou simplement à la vie ? Peut-on vouloir rester volontairement dans l’ignorance ? Etre ignorant permet-il de rester dans la simplicité ? Il y a-t-il un savoir nécessaire ?

Etre ignorant peut empêcher l’intégration sociale. En effet, nous appartenons tous à un groupe social s’intéressant chacun à une certaine culture, que ça soit cinématographique, artistique, scientifique ou autre. Mais ne pas avoir de culture, de savoir et donc de science peut condamner cette socialisation. Nous serions donc seuls et cela pourrait entrainer une souffrance morale. Prenons simplement l’exemple d’un adolescent qui ne s’intéresserait pas aux jeux vidéo il serait donc ignorant de ces jeux et cela pourrait l’handicaper dans sa vie car il ne connaîtrait pas les derniers jeux à la mode dont parlerai ses amis, du coup rejeté il pourrait très bien souffrir et malheureux, car une forme de distance et d’exclusion sociale se serait créée. Et cela à tout âge, c’est aussi possible pour une personne de 50 ans si elle ne s’intéresse pas au même sujet que les autres, la discussion pourra être impossible.
Le savoir serait une forme de civilisation puisque quand nous naissons nous sommes ignorants,

en relation

  • Democratie drecte
    1993 mots | 8 pages
  • Dissertation rhinocéros
    427 mots | 2 pages
  • Vivre
    733 mots | 3 pages
  • Le bonheur rend t'il heureux?
    769 mots | 4 pages
  • Question de corpus
    769 mots | 4 pages
  • Analyse - blazac et la petite tailleuse
    1157 mots | 5 pages
  • Dissertation sur les essais de montaigne
    2682 mots | 11 pages
  • Peut-on ne pas savoir ce que l’on fait ?
    3152 mots | 13 pages
  • Commentaire de petite disgression de voltaire
    1403 mots | 6 pages
  • Dissertations gratuites
    1531 mots | 7 pages