Disserte

996 mots 4 pages
Ecriture personnelle

Sujet : Dans le corpus consacré à l’aspect physique du rire, Georges Minois évoque la possibilité de déclencher mécaniquement le rire.
Selon vous, est-il souhaitable que l’on puisse faire rire de manière mécanique?

Tous les humains savent rire et ce, dès la naissance. Rire ne s’apprend pas, contrairement aux langues, à marcher… On a souvent entendu dire que le rire est contagieux et on note dès lors une certaine empreinte cognitive au rire qui s’apparente à un contexte social. Rire, serait donc dans la nature de l’Homme, cependant, les recherches ont prouvé qu’à l’heure actuelle, il était aisé de faire rire de manière mécanique.
Peut-on accepter que l’on puisse faire rire de manière mécanique ?
Nous verrons en quoi, faire rire de manière mécanique peut s’avérer être néfaste, voir un danger, avant de montrer que quel qu’en soit son déclenchement, rire reste positif pour l’Homme.

Georges Minois, dans son extrait de l’ « Histoire du rire et de la dérision », à évoqué le rire déclenché de manière mécanique. Pour lui, rire est une réaction du cerveau, et il est possible de le déclencher par des excitations électriques. Mais il ne s’agit pas uniquement de ce type de mécanisme pour déclencher le rire. Chatouiller peut aussi être un moyen de faire rire autrui de façon mécanique, prendre de la drogue et apprécier ses effets par le rire…
Il devient donc évident que faire rire de manière mécanique présente un aspect non naturel, voir malsain. Le fait que ce rire soit imposé, ôte l’aspect naturel du rire et donc n’a plus les mêmes vertus. Le plaisir du corps et de l’esprit ne se conjuguent plus.
L’Homme qui se drogue pour être dans un état secondaire et qui va avoir tendance à traduire son plaisir par le rire sait pertinemment qu’il met sa santé en danger, mais celui à qui on administre des stimulations électrique pour rire, peut être réellement mis en danger car nous ne connaissons aucun effet secondaire sur le long terme. Dans cette

en relation

  • Dissert
    383 mots | 2 pages
  • Dissert'.
    274 mots | 2 pages
  • disserte
    3713 mots | 15 pages
  • Dissert
    677 mots | 3 pages
  • Dissert
    874 mots | 4 pages
  • Dissert
    863 mots | 4 pages
  • Dissert
    1614 mots | 7 pages
  • Dissert
    1545 mots | 7 pages
  • Dissert
    2135 mots | 9 pages
  • dissert
    1704 mots | 7 pages