Dissertion

365 mots 2 pages
Proposition d’intro/ méthodo de la prof

1. Accroche.
On a coutume d’accorder au théâtre la fonction cathartique, à la poésie la fonction esthétique. Qu’en est-il du genre romanesque ?

2. Insertion du sujet
C’est à cette question que semble répondre un célèbre critique lorsqu’il affirme que « le roman a pour mission d'éclairer le lecteur, de le guider et de le faire évoluer tout en le distrayant ».

3. Reformulation
Selon ce critique, le roman aurait donc avant tout une vocation pédagogique. Et son auteur, en bon pédagogue, transmettrait son message de façon ludique.

4. Analyse problématique
Certes, nous pouvons partager l’idée selon laquelle le travail du romancier consiste à construire une fiction dans laquelle s’inscrirait un message de nature initiatique. La littérature compte de nombreuses œuvres romanesques qui nous confortent dans cette pensée. Toutefois, certains romans qui ne se donnent pas pour fonction première d’initier le lecteur sont quand même considérés comme de véritables chefs d’œuvre. Ce qui nous amène à nous interroger sur les éventuelles autres missions que le roman peut se donner. Enfin la conception que le critique a ici du roman attribue au lecteur une position pour le moins passive. Celui-ci n’aurait qu’à se laisser guider par l’auteur, il n’aurait aussi qu’à se laisser distraire par lui. N’est-ce pas là une vision par trop réductrice de l’acte de lire ? Le lecteur n’a-t-il pas au contraire un rôle à jouer dans la construction de l’œuvre romanesque ? 5. Annonce du plan
Pour répondre aux questions ainsi posées, nous aborderons respectivement les points suivants: d’abord nous nous intéresserons à certains romans qui de façon emblématique assument les fonctions mises en évidence par le critique ; ensuite nous présenterons d’autres fonctions que le roman peut s’assigner ; enfin, nous réfléchirons à la contribution du lecteur.

Suggestion de plan :

I. Le roman est une fiction aux vertus pédagogiques.
II.

en relation

  • wxcws
    329 mots | 2 pages
  • L'etranger d'albert camus
    480 mots | 2 pages
  • soyez bienvenue
    52131 mots | 209 pages
  • dissertation
    464 mots | 2 pages
  • Sujet d'invention sur l'écrivain
    4467 mots | 18 pages
  • Disserte
    590 mots | 3 pages
  • Truc
    365 mots | 2 pages
  • Le roman engagé
    1214 mots | 5 pages
  • Le roman
    2772 mots | 12 pages
  • Le roman a-t-il pour seul but de distraire ?
    1029 mots | 5 pages