Divergences ifrs cgnc

4843 mots 20 pages
Bijoux BULINDERA, Consultante – Asset Technology

L’IMPACT DES NORMES IFRS SUR LES MARCHES FINANCIERS
Aujourd’hui la norme IAS 39 est une révolution. Les règles de couverture sont beaucoup plus strictes et contraignantes qu'auparavant. HISTORIQUE En 2002, l’Union européenne a adopté une réglementation qui exige des sociétés européennes cotées (environ 8 000 sociétés) qu’elles appliquent les normes IFRS (International Financial Reporting Standards et par conséquent la norme IAS 39 et IFRS 7) à compter de 2005 pour l’établissement de leurs états financiers consolidés. Il s’agit de la plus importante évolution en matière de communication financière depuis 25 ans. L’objectif des normes IFRS est d’imposer aux entités de fournir des informations dans leurs états financiers, de façon à permettre aux utilisateurs d’évaluer l’importance des instruments financiers au regard de la situation financière et de la performance financière de l’entité ainsi que la nature et l’ampleur des risques découlant des instruments financiers auxquels l’entité est exposée au cours de l’exercice et à la date de clôture, ainsi que la façon dont l’entité gère ces risques. L’un des objectifs initiaux était de déterminer une normes européenne / internationale qui permette de rendre comparables la lecture et l’analyse des états financiers de différentes sociétés et groupes cotés – d’essayer de gommer les spécificités normatives locales. Les principales évolutions engendrées par les normes IFRS touchent aux exigences de reporting financier. Mais aussi et surtout à la façon de concevoir la comptabilité en tant que telle, basée sur la juste valeur (valeur d’échange librement consentie entre deux parties indépendantes à un instant T sur le marché financier), jusqu'ici la comptabilité mise en œuvre était basée notamment sur le principe de la prudence : prépondérance des méthodes d’évaluation au coût historique et dissymétrie de l’impact en résultat des réévaluation de position. La norme IAS 39 en

en relation

  • Les principales différences entre l'ifrs et le référentiel marocain
    1638 mots | 7 pages
  • les immobilisations incorporelles dans les normes ifrs
    2739 mots | 11 pages
  • Vers une harmonisation comptable : du cgnc aux normes ias/ifrs
    17014 mots | 69 pages
  • La mise en place du système de consolidation dans les groupes marocains
    39934 mots | 160 pages
  • Analyse concurrentielle de porter sur coca cola
    6707 mots | 27 pages
  • Les normes ifrs
    2076 mots | 9 pages
  • Comptabilité
    2302 mots | 10 pages
  • Consolidation des états de synthèse selon les normes ias / ifrs
    18705 mots | 75 pages
  • La mise en place du systeme de consolidation dans les groupes marocains : demarche et impact de l’application des normes ifrs
    707 mots | 3 pages
  • ias/ifrs
    6122 mots | 25 pages