Diversification des entreprises

3600 mots 15 pages
Chapitre 4
LES PRINCIPAUX GROUPES MARTINIQUAIS :
DES ENTITÉS FAMILIALES DONT L’ÉVOLUTION REPOSE
SUR UNE STRATÉGIE DE DIVERSIFICATION

- 61 -

La Martinique fait figure d’exception parmi les économies ultra-marines puisqu’elle compte un nombre de groupes de sociétés largement supérieur aux autres
DOM. Ces entreprises, souvent à caractère familial, occupent une place prépondérante dans l’économie martiniquaise.
La récente évolution de ces groupes témoigne d’un certain dynamisme, notamment par l’augmentation de leurs effectifs, mais aussi par leur diversification géographique. En effet, malgré des investissements limités en France métropolitaine, les groupes ont largement investi le marché ultra-marin (DFA et Réunion) et semblent, pour certains d’entre eux, s’intéresser aux économies émergentes (Chine, Ile
Maurice, Maroc, Caraïbe…). Toutefois, le marché martiniquais constitue toujours une part significative de leur activité
(48,2% de leur CA en 2004).
La diversification des groupes s’opère aussi au niveau sectoriel, même si ces derniers restent attachés à leur métier de base, souvent dans le commerce et la distribution automobile.
Le concept de «groupe de sociétés» est large et n’est pas défini par le code du commerce. Cependant, d’un point de vue économique, un groupe se définit comme un ensemble de sociétés dépendant d’un

même centre de décision, la société tête du groupe, ou encore la holding. Les liens de dépendance sont mesurés par la part du capital détenu. Sont retenus dans cette analyse les groupes produisant des comptes consolidés et dont le chiffre d’affaires excède 30 millions d’euros. Les filiales n’appartenant pas au périmètre de consolidation ne sont pas prises en compte. Ce choix de définition a ses limites : les groupes possèdent tous des sociétés hors de leur périmètre de consolidation, le périmètre seul renvoie donc une image biaisée du groupe. Cependant, ce choix n’exclut aucun des grands groupes de

en relation

  • Diversification Entreprises
    16882 mots | 68 pages
  • La stratégie de diversification est-elle la seule solution pour les entreprises souhaitant se développer ?
    1074 mots | 5 pages
  • Stratégie de développement
    1858 mots | 8 pages
  • La stratégie de diversification
    2350 mots | 10 pages
  • La diversification
    4076 mots | 17 pages
  • Stratégies d'entreprises: spécialisation et diversification
    2108 mots | 9 pages
  • Diversification et performance
    1926 mots | 8 pages
  • Cas celerita management
    3985 mots | 16 pages
  • Asmaa
    1519 mots | 7 pages
  • Finances publiques
    4085 mots | 17 pages