Division

Pages: 13 (3029 mots) Publié le: 24 février 2014
DIVISION DU TRAVAIL ET EXTENSION DES MARCHES DANS L’ANALYSE D’A SMITH

Ce que nous appelons "travail" est une invention de la modernité. Celui que nous "avons", "cherchons", "offrons" est une activité dans la sphère publique, demandée, définie, reconnue utile par d'autres et, à ce titre, rémunérée par eux. » A GORTZ.
La division du travail que l’on peut définir comme la décomposition duprocessus de production en tâches spécialisées, successives et complémentaires est un facteur déterminant des relations sociales. Elle a pris une expansion sans Précédent à partir de la Révolution industrielle en Angleterre, à la fin du XVIII° siècle. Elle va de pair avec l’extension des marchés.
I. Le fondateur du courant libéral classique
Biographie :
Adam Smith est né le 5 juin 1723 en Ecosse.Il se révèle un brillant élève et de ce fait intègre à 14 ans l'université de Glasgow mais sa famille le destine à une carrière d'ecclésiastique et l'envoie donc à l'université d'Oxford. Malgré cela, son goût et ses dispositions pour la philosophie l'emportent rapidement sur l'étude de la théologie. Ensuite il se consacre à l'enseignement, et donne ses premiers cours à l'université d'Édimbourg oùil obtient en 1751 une chaire de logique, puis bientôt la chaire de philosophie morale. En 1759, il publie une Théorie des sentiments moraux qui connaît rapidement le succès. Dans son ouvrage, il développe une réflexion sur l'intérêt personnel et les comportements égoïstes qui préfigurent son approche individualiste de l'économie de marché.
A l'université il rencontre les encyclopédistesfrançais, dont D'Alembert, mais aussi et surtout les physiocrates qui l'initient à l'économie politique.
Son ouvrage principal se nomme : « Recherches sur la nature et les causes de la richesse des nations » qui est publié en 1776, et qui connaîtra plusieurs rééditions de son vivant, ce qui prouve le succès de cette œuvre. À l'image de l'homme, souvent considéré comme étrange et distrait, l'ouvrage serévèle parfois confus et déconcertant, mais constitue une formidable somme des connaissances économiques de l'époque.

Les courants antérieurs à son époque sont :
- Le mercantilisme qui est une théorie du XVIIe siècle dont ses représentants sont J Bodin, Colbert, Cantillon. La source de la richesse de nations est l’or et qu’on l’obtient en exportant, en limitant les importations et en colonisant.Alors qu’A Smith considère que la richesse des nations provient des entreprises et que l’on doit pratiquer le libre échange.
- Les physiocrates qui est une école de pensée économique du XVIIIe siècle, dont le principal représentant est François Quesnay (1694-1774)Les physiocrates prônent une politique économique libérale favorisant les fermiers et les propriétaires fonciers. Ils soutiennent quela richesse provient du travail de la terre. Smith retient le principe du « laissez-faire » et la valeur du travail. Il s’intéresse d’avantage à l’industrie.
Aussi, Adam Smith a influencé son époque : il est notamment à l’origine du courant classique (1776 -1870) dont les auteurs marquants sont principalement britanniques (T. Malthus, D. Ricardo, etc.) et marginalement français (J.B. Say) et quisont globalement partisan de la théorie de la valeur travail à l’exception de J.B. Say et T. Malthus favorables à la valeur utilité. Dans l’analyse des crises, la théorie de la demande effective de Malthus s’oppose à la loi de Say.
K. Marx retient quant à lui sa théorie de la valeur travail pour élaborer sa théorie de l’exploitation :
- Le salaire que chaque travailleur reçoit pour consommer etreproduire ainsi sa force de travail reste inférieur à la valeur que son travail produit.
- La différence entre les valeurs créées par l'emploi de la force de travail et la valeur de cette force de travail s’appelle la plus-value.
Et les néoclassiques retiennent son utilitarisme, son libéralisme et sa métaphore de la main invisible.
L’Utilitarisme : doctrine philosophique et morale selon...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Division
  • La division du travail
  • Division du travail
  • La division du travail
  • Division de l'europe
  • Division du travail
  • Division du travail
  • Division du travail

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !