Dm philo tes

1151 mots 5 pages
Dm de philosophie

Dans cet extrait de « L'Existentialisme est un humanisme » publié par Sartre en 1946, nous pouvons remarquer la présence du mot « vérité » qui y apparaît 7 fois. La notion de vérité semble ainsi être le cœur du sujet. Cependant selon Sartre, afin de détenir une vérité quelconque, il faut avant tout pouvoir se baser sur une vérité absolue : la conscience de soi. En effet cette idée du « je pense donc je suis » serait « la » vérité première et absolue , et donc par conséquent à l'origine de toute autre vérité. Ainsi par ce texte qui traite des notions de vérité et de conscience, nous pourrions nous demander s'il n'existe pas de vérité qui pourrait ne pas passer par la conscience de soi.

Dans ce texte, Sarte engage sa réflexion par une affirmation catégorique, « Il ne peut y avoir de vérité autre, au point de départ, que celle-ci » , il semble ainsi imposer son opinion qui serait que l'origine de la vérité, se trouverait au sein même de la conscience de soi. En effet par sa théorie du « je pense donc je suis » l'auteur démontre que ce cogito serait la vérité absolue. Par ailleurs, à travers sa phrase suivante « toute théorie que prend l'homme en dehors de ce moment où il s'atteint lui même » , Sartre semble focaliser sa réflexion sur le cogito cartésien. En effet, toute théorie ne concernant pas la conscience de soi serait pour lui incertaine et probablement fausse, autrement dit, la conscience de soi, vérité absolue, serait la base du fondement de toute autre vérité quelconque. Nous pourrions d'ailleurs assimiler cette vérité absolue à la base d'une pyramide qui permet la consolidation des étages suivants et sans laquelle toutes les autres pierres ne pourraient tenir et s'effondreraient, ou encore au système solaire qui ne doit son fonctionnement que par l'unique présence du soleil autour duquel gravitent de nombreuses autres entités . Dans ce cas le cogito serait alors la seule et unique vérité à retenir et sur laquelle on puisse

en relation

  • DM PHILO
    2017 mots | 9 pages
  • Dm Philo
    395 mots | 2 pages
  • Dm philo
    369 mots | 2 pages
  • Dm de philo
    930 mots | 4 pages
  • Dm philo
    1430 mots | 6 pages
  • Dm philo
    427 mots | 2 pages
  • Dm de philo
    1464 mots | 6 pages
  • DM PHILO
    1093 mots | 5 pages
  • dm philo
    283 mots | 2 pages
  • Dm philo intro
    349 mots | 2 pages