Doc Doc Doc Volet2

625 mots 3 pages
VOLET 2

LA GARANTIE INDIVIDUELLE DU POUVOIR D’ACHAT

SIGNE PAR : CFDT- CFTC-CGC soit 23,2 %



Le principe même de cette fameuse « GIPA » pose problème.

Premièrement, c’est une prime, c’est-à-dire qu’une fois versée et perçue, elle ne produit plus d’effet sur la rémunération de l’agent.

Deuxièmement, en intégrant les augmentations dues tant à l’ancienneté, aux éventuelles promotions qu’aux mesures catégorielles dans les bases du calcul servant à déterminer qui aura droit à la GIPA, on mélange carrières et mesures générales salariales, ce à quoi la CGT continue de s’opposer.

Troisièmement, la GIPA ne couvre que partiellement les pertes annuelles cumulées – sur la période de référence – subies par les agents.

CALCUL DE LA GIPA

Rappelons d’abord que la GIPA n’arrivera probablement pas sur les feuilles de paie avant le mois de mai et sera versée en une seule fois.

Puisqu’il s’agit d’une mesure basée sur l’examen de situations individuelles, la CGT met à disposition du plus grand nombre un système de calcul quasi automatisé permettant de savoir si on peut prétendre ou non à la GIPA et quel en sera son montant.

Il va de soi que cette information n’altère en rien notre critique de fond. C’est si vrai que, de manière concomitante, chacun (e) pourra calculer la perte qu’il a réellement subie et –a contrario ce qu’il aurait perçu avec un vrai rattrapage fondé sur l’indexation de la valeur du point que revendique la CGT.

Pour le calcul de la GIPA, cliquez sur :
Sites internet des 4 FD www.ugff.cgt.fr www.cgt.fr/santeas www.cgt-fapt.fr www.spterritoriaux.cgt.fr

Certes, cette GIPA, ce n’est pas que du moins.

Elle s’en distingue par le nombre potentiel des ayants droit (son champ est d’ailleurs assez largement ouvert aux non titulaires suite à l’insistance de la CGT) qui devrait être 5 à 6 fois supérieur aux indemnités DUTREIL et JACOB (très vraisemblablement entre 20 et 25 % des agents de la Fonction publique).

Elle se distingue

en relation