document pour dissertation sur le coup d'Etat 1958

Pages: 32 (7898 mots) Publié le: 24 mars 2014
13 mai 1958, de Gaulle s'impose. Le retour du Général présenté sous son vrai jour: un coup d'Etat. «Les Coulisses d'un coup d'Etat démocratique, l'histoire du 13 mai 1958», documentaire de Christophe Nick et Pierre Péan. Canal +, 22 h 50.


CRITIQUE
* Comment s'emparer du pouvoir quand on n'a aucune chance d'y être porté par une majorité électorale?
Putsch militaire, révolution, guerrecivile, le xxe siècle a excellé dans ces méthodes. En 1958, de Gaulle tente, lui, le coup d'Etat démocratique, considéré aujourd'hui comme un coup de génie par certains, FN en France ou Ligue lombarde en Italie, qui voudraient bien l'imiter. D'entrée, ce film remarquable redonne tout son sens à cet événement occulté (les lycéens apprennent que de Gaulle sauva la France, victime de l'incurie desgouvernements successifs de la IVe République). Au-delà d'un simple travail d'archiviste, voici, éclairés sous un jour nouveau, les fondements du pouvoir gaullien. Les témoignages priment donc sur les archives. Ceux de Pierre Le Franc, du général Massu; plus rares, ceux de Jean-Baptiste Biaggi, avocat gaulliste très actif sur le terrain, Lucien Neuwirth, Pierre Delpey et Yves Gignac président etsecrétaire général des Anciens d'Indochine, association qui, dès 1954, sera le bras armé des gaullistes. Les anecdotes (Michel Debré, cité par Pierre Picard, secrétaire général de l'USRAF, 100% gaulliste pro-Algérie française: «Quiconque prône la renonciation à l'Algérie française doit être fusillé le lendemain et puis c'est tout!») ne sont jamais vaines qui disent le climat d'alors. Les témoinsdessinent la stratégie, sur quatre années un tantinet secouées, du général de Gaulle, surfant entre les ultras, l'armée, et surtout sur le pouvoir. On est loin de Robert Hossein, mais au coeur de la science politique qui le conduit, le 13 mai 1958, alors que le gouvernement Pfimlin a déclaré l'état d'urgence en Algérie et le blocus aérien et maritime, à se déclarer «prêt à assumer le pouvoir». Dans lalégalité bien sûr, obsession du bonhomme à qui, en janvier 1958, seuls 13% des Français offraient un avenir politique. De Gaulle n'aimait pas les sondages. Il avait raison.

LE COUP D’ÉTAT DU 13 MAI 1958
Quand le stay-behind portait De Gaulle au pouvoir
par Thierry Meyssan
1958, la France de la IVe République s’enlise dans la guerre d’Algérie. La menace d’un nouveau Front populaire, unissant lesradicaux, les socialistes et les communistes en métropole, et la possible prise du pouvoir par le FLN en Algérie, poussent les américains à intervenir. Suivant le plan d’une agence américaine, des réseaux d’influence largement constitués d’anciens collaborateurs et de militants d’extrême-droite organisent un putch militaire à Alger, la chute de la République, et l’avènement du pouvoir personnel dugénéral De Gaulle.

Le coup d’État du 13 mai 1958
1958, voici quatre ans que l’Algérie est le théâtre d’une nouvelle guerre coloniale. Pour écraser le mouvement de libération nationale, les gouvernements de gauche ont fait appel au contingent. Quatre cent mille hommes ont été envoyés au combat dans le vain espoir de trouver une solution militaire à un problème politique. Après la défaite deDiên-Biên-Phu et la perte de l’Indochine, après l’indépendance du Maroc et de la Tunisie, celle de l’Algérie paraît inévitable. L’opinion publique métropolitaine y est clairement favorable, mais aucun gouvernement ne dispose d’une majorité suffisante à la Chambre des députés pour la réaliser. Petit à petit, l’idée d’un nouveau Front populaire fait son chemin. L’alliance des radicaux, des socialisteset des communistes, au sein d’un même gouvernement, garantirait la stabilité nécessaire pour mettre fin à la guerre.
À Washington, le Conseil national de sécurité (NSC, National Security Council ; le site de la Maison Blanche propose un historique du Conseil) anticipe avec inquiétude cette éventualité. En pleine guerre froide, l’entrée des communistes au gouvernement français menacerait...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • 1958, Un coup d'état ?
  • 1958, Coup d'etat ?
  • 1958, un coup d'Etat ?
  • 1958 Un coup d'état
  • coup d'état
  • Le coup d'état du 18 brumaire
  • Le coup d'état Pinochet
  • Coup d'etat Napoleon

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !