Document

687 mots 3 pages
Sous administration provisoire depuis quatre ans, l’échec de la relance de Cofinest intrigue plusieurs experts. Créée en juin 1997, la Cofinest, l’un des fleurons de la microfinance camerounaise va chuter tel un pachyderme en décembre 2007. Michel Kamdem, le directeur général, par ailleurs président de l’Union de Douala est débarqué. Il est reproché à l’ancien Dg d’avoir «grillé les ratios prudentiels» : octroi des crédits au-dessus des normes, non provisionnement des concours financiers compromis à hauteur de 8 milliards de Fcfa, etc. La Commission bancaire de l'Afrique centrale (Cobac) va nommer un administrateur provisoire pour diriger la Compagnie financière de l'estuaire (Cofinest). Calvin Bikoko prend alors les rênes de cet établissement de microfinance qui employait près de 300 personnes dans les 28 agences disséminées sur le territoire national. S’en suivra alors la descente aux enfers.
Célestin Kamgaing, le délégué du personnel a été licencié en même temps que 65 employés en novembre dernier. Raison invoquée: «Motif économique». Il s’agit en l’occurrence, de 37 procédures à Douala et 12 à Yaoundé à l’inspection du travail, pour «licenciement abusif». À cela, il faut ajouter une autre plainte contre la Cobac et son mandataire, déposée par les actionnaires. Histoire de les mettre à l’abri en cas de faillite éventuelle de la société. Michel Zuko et Michel Kamdem, respectivement ancien Pca et Dg de Cofinest, reprochent à l’administrateur provisoire «sous le fallacieux prétexte d’une recapitalisation», de vouloir les écarter de la mangeoire.
«Il faut au moins 2 milliards de Fcfa à Cofinest pour retrouver ses équilibres», arguait le mandataire de la Cobac. Cependant, certains reprochaient à Calvin Bikoko son train de vie princier : «Il s’offrait 3,5 millions Fcfa de salaire ; il roulait en Prado, garde du corps, licenciaient aujourd’hui, recrutait demain. Bref, il a multiplié des lignes de dépenses superflues. Voilà pourquoi Cofinest est tombé», souffle

en relation

  • Document document
    1007 mots | 5 pages
  • DOCUMENT
    1811 mots | 8 pages
  • Document
    343 mots | 2 pages
  • document
    38130 mots | 153 pages
  • Document
    370 mots | 2 pages
  • Document
    432 mots | 2 pages
  • Document
    12319 mots | 50 pages
  • Document
    529 mots | 3 pages
  • Document
    1284 mots | 6 pages
  • Document
    1405 mots | 6 pages