Doit-on réformer le conseil de sécurité?

4988 mots 20 pages
Après une laborieuse mise en place, qui connaitra plus de succès que d’échec, le modèle du Conseil de sécurité né avec la Charte des Nations Unies en 1948, semble de nos jours s’approcher au plus près du système le plus parfait de gouvernance.
En effet, bien avant lui, les relations internationales ont pu connaitre différents modèles de « gouvernances », qui selon le politologue Roderick Rhodes, endosse six acceptions: l’Etat minimal, la gouvernance d’entreprise, la nouvelle gestion publique, la bonne gouvernance, les systèmes socio-cybernétiques et les réseaux auto organisés. Dans le domaine politique, elle prend en compte l’arrivée de nouvelles problématiques transnationales (humanitaire, environnement, sécurité…) qui nécessitent l’interaction entre gouvernements, acteurs économiques, sociaux et politiques. En matière de théorie des relations internationales, pour penser la gouvernance politique, on peut noter les réflexions sur les régimes et les institutions internationales. Ainsi Oran R. Young démontre que, pour qu’une institution soit efficace en matière de gouvernance, elle doit être capable de modeler les comportements individuels et collectifs (Etats) de la société internationale mais aussi résoudre les conflits qui la concernent.
Première tentative institutionnelle, la SDN, créée par le Traité de Versailles en 1919, imposé par Wilson dans son 14ème Point est censée être basé sur un principe de coopération à découvert, a contrario de la diplomatie secrète ayant conduit à la première guerre mondiale, les Etats ne prendront pas tout de suite conscience de la nécessité d’allier leurs intérêts. Du fait, d’une part d’une défaillance du système du point de vue interventionniste, puisque la grande puissance que c’était révélée être les Etats-Unis, quoiqu’à l’origine du projet, n’a pas souhaité se positionner en tant que telle. D’autre part, étant donné que la France et le Royaume-Uni, toujours méfiants à l’égard de l’Allemagne, ont poursuivi leur système de

en relation

  • Doit on réformer le conseil de sécurité
    9409 mots | 38 pages
  • reforme du conseil de securité
    21593 mots | 87 pages
  • PROBLEMATIQUE DE LA REFORME DU CONSEIL DE SECURITE DE L'ONU
    30455 mots | 122 pages
  • Le conseil de securité de l'onu
    3010 mots | 13 pages
  • Le conseil de securite
    2125 mots | 9 pages
  • Faut-il reformer l'onu ?
    3216 mots | 13 pages
  • L'onu doit-elle être réformée?
    1992 mots | 8 pages
  • A quoi sert le secrétaire général des nations unies ?
    1673 mots | 7 pages
  • Réforme onu
    3929 mots | 16 pages
  • Une reforme du conseil de securite est-elle necessaire?
    8515 mots | 35 pages