Doit-on renoncer aux spécificités de sa culture pour s’intégrer dans la société ?

Pages: 3 (502 mots) Publié le: 13 mars 2014
Doit-on renoncer aux spécificités de sa culture
pour s’intégrer dans la société ?


Dans la définition proposée, le respect de la culture d’un individu est essentiel à sa vie car la culture faitpartie intégrante d’un être humain, c’est un ensemble qui caractérise un Homme, c’est son identité.
« ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériel, intellectuels et affectifs » ; « lesarts et les lettres, les modes de vie, les droits fondamentaux de l’être humain, les systèmes de valeurs, les traditions et les croyances ».


La différence qu’il existe entre assimiler et intégrerest que l’assimilation impose que l’on adopte en totalité la culture du pays où l’on vit et l’intégration est l’adhésion aux règles de fonctionnement de la société d’accueil mais chaque communautégarde ses spécificités culturelles.
Donc l'intégration est « l'action d'intégrer quelque chose dans l'ensemble », et l'assimilation est « l'action de quelque chose à s'intégrer dans l'ensemble ».
«construction d’une société rassemblée dans le respect de principes partagés » ; « elle ne vise pas à réduire toutes les différences ».

Les deux exemples de diversité culturelle sont la Chine et l’Inde,pour le document 2 la tradition de la fête du Nouvel An chinois et pour le document 4 la culture culinaire de l’inde à travers une épicerie indienne tous deux sont intégré à Paris.

Le texte rendcompte de la diversité culturelle car d’une part la jeune indienne retrouve une odeur familière (celle des épices) et connais des thermes précis de l’Inde « saris » et d’autre part elle reconnaitl’odeur de la baguette qui est un pain Français. Ces deux cultures culinaires forment une diversité culturelle. La diversité culturelle rend compte dans le champ lexical des différents aliments venus de laFrance et de l’Inde, « baguette » ; « rondelles de bananes frites à l’huile de cocos, samosas, gulab jamun, pappadam » ; « mélanges d’épices » ; « arômes étrangers ». La fin de l’extrait signifie...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • doit on renoncer à sa culture personnel pour s'intégrer
  • A quoi l'homme doit il renoncer pour vivre en société
  • Doit-on renoncer au désir?
  • Doit des sociétés
  • Societe et culture
  • Culture et société
  • Culture et societe
  • Doit on fidélité à sa culture?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !