Dom juan

Pages: 2 (264 mots) Publié le: 12 février 2012
don Juan veut se repentir, mais trop tard don Juan ne veut pas se repentir
Don Juan, chez Tirso de Molina, croit en Dieu, mais n'a aucune conscience de l'imminence duchâtiment et se soucie peu de Dieu, tant que le danger de la damnation n'est pas perceptible. En revanche, la dimension religieuse, chez Molière hante le personnage tout au long de lapièce. Don juan n'est pas seulement un jouisseur désordonné, c'est un personnage qui poursuit, autant sinon plus que les femmes, une quête intellectuelle et spirituelle qui lelaisse toujours insatisfait.

I- L’esthétique baroque

a) Mélange des tonalités

* Fantastique (présence du surnaturel) :
* « le spectre » dont la voix n’est pasétrangère à Dom Juan.
* « je crois connaître cette voix » : il s’agit probablement d’Elvire.
* Allégorie du temps dans la didascalie (un squelette avec sa faux à la main).
* Lastatue du commandeur qui invite Dom Juan à diner.
* Tragique :
* Mort de Dom Juan (vocabulaire du tragique : « perte », « mort funeste », « terreur »).
* Symbolisme de lamort par le feu -> sacrifice « foudre », « feu invisible ».
* Dom Juan ne se repent pas d’où l’impression de malaise (pas de fin à ses passions, aveuglement complet).
*Comique : dernière intervention de Sganarelle « mes gages ! mes gages ! mes gages » qui révèle sa cupidité et sa vénalité -> totalement inattendu et en désaccord avec la manifestation dusacré (décalage grotesque).

b) Fin très spectaculaire

* Effets visuels :
* Figures fantastiques impressionnant le spectateur (spectre).
* Images du macabretypiquement baroque.
* Effets de la pyrotechnie (« tonnerre », « éclair »…).
* Des voix :
* Spectre (= celle d’Elvire) -> irréel.
* Dom Juan.
* Sganarelle....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Dom juan
  • Dom juan
  • Dom juan
  • Dom juan
  • Dom juan
  • Dom juan
  • Dom juan
  • Dom juan

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !