Dom juan

Pages: 7 (1524 mots) Publié le: 12 juin 2012
Molière, Dom Juan


Présentation :
Nous sommes sous le règne de Louis XIV, et le catholicisme domine l'Europe avec le gallicanisme en France. La pièce a été écrite lors du conflit avec la Compagnie du St Sacrement pour tartuffe (1664). La Compagnie du St Sacrement était une police religieuse qui avait beaucoup de pouvoirs politiques puisqu'elle dépendait de Rome. Entre autre, elle:
• empêche les écarts des catholiques gallicans
• est contre les Jansénistes (pour qui Dieu décide de tout, et pour qui le salut ne sera offert qu’à des élus) qui sont différents de ceux qui, comme les dévots Jésuites, pensent que l'homme peut gagner sont salut par ses actions (ex : bénévolat...) d'où l'importance des intentions.
• est contre les libertins.

Dom Juan estune « pièce à machine » (l'expression « pièce à machines » désigne une pièce de théâtre qui accorde une grande importance à des effets de mise en scène spectaculaires, analogues à des effets spéciaux, pour éblouir les spectateurs avides de merveilleux), surtout dans son dénouement) dont le sujet a déjà été joué par d’autres troupes rivales avec des décors, des statues ambulantes, des éclairs, dutonnerre, des flammes qui jaillissent…C’est le thème de l’homme qui séduit les femmes, tue sans gêne, hors la loi… Molière s'est inspiré du personnage principal de El Burlador de Sevilla y Convidado de piedra de Tirso de Molina, sauf que ce Don Juan espagnol, qui passe son temps à renier Dieu et séduire les femmes, demande à se confesser avant sa mort lors du dénouement… Bref, il devrait normalements’agir d’une pièce édifiante (c’est-à-dire qui édifie, qui porte à la vertu, à la piété par l’exemple ou par le discours).
Écrite par Molière juste après Tartuffe, où Molière critiquait l'hypocrisie de certains dévots, cette pièce entraîna à la fois succès et scandale quand elle fut jouée en février 1665. Attaqué par les dévots, pour qui il s’agissait d’une apologie du libertinage, Molièrefut obligé de supprimer certaines scènes (dont la scène du pauvre) et certaines répliques qui semblaient tourner la religion en dérision. Le seul défenseur de la religion semble être Sganarelle, pour lequel la religion ressemble fort à de la superstition et dont le rôle comique est indéniable. La pièce fit de bonnes recettes mais il n’y eut que quinze représentations (interventions probables duroi, attaque de l’église) si bien que la pièce fut oubliée et ne fut pas rejouée avant 1841. Ce n'est qu'en 1884 qu'elle sera rejouée pour la première fois dans sa version originale et, jusqu’au XXe siècle, elle intéressera peu.


Le registre de la pièce est de ses éléments les plus intéressants. Si, en raison de son dénouement, la pièce semble indéniablement tragique elle relève néanmoinsdu registre comique tout au long du texte, ainsi que du registre merveilleux dès l'acte III scène 5 (statue du Commandeur que Dom Juan a tué en duel six mois auparavant et qui, inclinant la tête, accepte une l’invitation offerte, par bravade, par Dom Juan) jusqu'au deus ex machina du dénouement (il est emmené en Enfer par la statue). Ce mélange des genres fait de Dom Juan une pièce baroque, nerespectant pas les règles du théâtre classique.


Le sens de la pièce est difficile à déterminer : entre la violence du ton, les attaques et la punition divine du dénouement, il est difficile de deviner le sens derrière cette ambiguïté de la philosophie de la pièce. D’habitude, les pièces de Molière sont plus simplement divisées entres « bons » et « mauvais » personnages mais, ici, il nes’agit pas seulement d’un «  méchant que Dieu punit ». En effet, grand seigneur, jeune et beau, Dom Juan est méchant, insolent et parfois violent : il manie avec aisance l'ironie et le sarcasme, l'impertinence et l'offense, l'irrévérence et l'irrespect. Intelligent et courageux. Dans ses duels verbaux contre Sganarelle, contre son créancier et contre son père, il gagne haut la main. D'autre part,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Dom juan
  • Dom juan
  • Dom juan
  • Dom juan
  • Dom juan
  • Dom juan
  • Dom juan
  • Dom juan

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !