Dom juan

1720 mots 7 pages
Le XVIIème siècle est le siècle du classicisme et du libertinage. On distingue le libertinage de mœurs, c'est à dire la débauche et la conduite morale et celui de pensée qui, lui, se traduit par l'absence de religion et par une explication matérialiste du monde. En reprenant le mythe de Dom Juan, Molière choisit pour héros un libertin. Dans l'acte 1, scène 1, Sganarelle fait le portrait de son maître à Gusman. Après cette représentation indirecte, le spectateur attend de voir le personnage principal. Dans la scène 2 de l'acte 1, qui d'ailleurs fait partie de l'exposition, la présentation de Dom Juan est directe. La scène présente un dialogue entre Dom Juan et son valet où il exprime sa désapprobation face aux mœurs de son maître. Celui-ci exprime sa philosophie de la vie dans une tirade argumentative. Dans cette dernière, nous étudierons dans une première partie l'éloge que Dom Juan fait de l'infidélité puis, dans une seconde et dernière partie nous nous focaliserons sur la stratégie amoureuse de Dom Juan.

Dans un premier temps, l'éloge que Dom Juan fait de l'infidélité est en fait une volonté constante de changement. En effet, nous pouvons voir aux lignes 1, 2 et 3, une question rhétorique, ''Tu veux qu'on se lie à demeurer au premier objet qui nous prend, qu'on renonce au monde pour lui et qu'on n'ait plus d'yeux pour personne ?''. De ce fait, Molière montre que Dom Juan est totalement indifférent à toute morale, il ne se préoccupe pas des représailles et ne veut pas rentrer dans la conformité de l'époque. Il choisit l'inconstance en tant que crédo, afin de ne pas faire comme tout le monde. Par la suite, nous remarquons une antiphrase, ''La belle chose de vouloir se piquer d'un faux honneur d'être fidèle''(l. 4-5). Dom Juan exprime le contraire de ce qu'il pense et est en fait totalement révolté de voir que certains hommes peuvent se montrer attachés à une seule femme durant plusieurs années, pour lui ce n'est pas possible de se refuser certains plaisirs

en relation

  • Dom juan
    1833 mots | 8 pages
  • Dom juan
    1723 mots | 7 pages
  • Dom juan
    1267 mots | 6 pages
  • Dom juan
    1237 mots | 5 pages
  • Dom juan
    2760 mots | 12 pages
  • Dom juan
    969 mots | 4 pages
  • Dom juan
    1670 mots | 7 pages
  • Dom juan
    2083 mots | 9 pages
  • Dom Juan
    1313 mots | 6 pages
  • Dom juan
    550 mots | 3 pages