Dom Juand Acte I scene 2

941 mots 4 pages
DOM JUAN: Quoi? tu veux qu'on se lie à demeurer au premier objet qui nous prend, qu'on renonce au monde pour lui, et qu'on n'ait plus d'yeux pour personne? La belle chose de vouloir se piquer d'un faux honneur d'être fidèle, de s'ensevelir pour toujours dans une passion, et d'être mort dès sa jeunesse à toutes les autres beautés qui nous peuvent frapper les yeux! ‘’ Lie ‘’ signifie le mariage  libertin, opposé au mariage
‘’ Renonce au monde pour lui’’  DJ pense que le mariage = fin de la vie
‘’Quoi ? ‘’+ ‘’ d’yeux pour personne ‘’  question rhétorique= animation de son discours
‘’ Frapper les yeux ‘’ amplification donne du poids à ses arguments
‘’ Renonce au monde ‘’ + ‘’s’ensevelir ‘’ + ‘’ et d’être mort dès sa jeunesse ‘’ lexique de la mort et de l’inexistence.
‘‘ passion, et d’être mort dès sa jeunesse ‘’  antithèse= lie les deux pensées Non, non: la constance n'est bonne que pour des ridicules; toutes les belles ont droit de nous charmer, et l'avantage d'être rencontrée la première ne doit point dérober aux autres les justes prétentions qu'elles ont toutes sur nos cours. Pour moi, la beauté me ravit partout où je la trouve, et je cède facilement à cette douce violence dont elle nous entraîne. J'ai beau être engagé, l'amour que j'ai pour une belle n'engage point mon âme à faire injustice aux autres; je conserve des yeux pour voir le mérite de toutes, et rends à chacune les hommages et les tributs où la nature nous oblige.
‘’ Belles, objet ‘’ il n’utilise pas le nom « femme »
‘’Non, non : ‘’  On peut penser que DJ essais de ce convaincre lui-même.
‘’ Toutes les belles ont le droit de nous charmer ‘’  ce sont les femmes qui le charme et non lui, ici c’est lui qui est victime de la Femme.
'' L'avantage d'ê rencontrée ''→il se valorise, sûre de lui
'' douce violence '' → antithèse = il ne décide pas de ce qu'il ressent,
'' je cède facilement '' → il est encore une fois victime, et pas maître on peut penser qu'il se fait plutôt

en relation

  • Commentaire sur hernani de victor hugo
    8512 mots | 35 pages