Don quichotte

Pages: 9 (2024 mots) Publié le: 2 mai 2012
Tous les auteurs n’ont pas connu une existence digne d’être lue comme un roman d’aventures mais celle de Cervantès, que lui-même trouvait romanesque, fut pleine de rebondissements et d’intrigues. Pour cette raison, J. Canavaggio a voulu « aller à sa rencontre » et « rendre son destin intelligible » en replaçant cet auteur dans son milieu et dans son époque, avec un objectif supplémentaire :établir une distinction entre « le fabuleux, le certain [et] le vraisemblable », pour éviter les fantaisies développées dans d’autres biographies cervantines. Tout en mettant l’accent sur la difficulté de l’entreprise, qui l’oblige à conserver des zones d’ombre, le biographe exprime son admiration pour cette grande figure littéraire et, dans un style riche et nuancé, nous livre le fruit de sesrecherches, précises et exhaustives.

Miguel de Cervantès est né en 1547 dans la jeune ville universitaire d’Alcalá de Henares, près de Madrid. La prospérité de la Castille sous Charles Quint en avait fait la capitale intellectuelle de la péninsule au xvie siècle. Toutefois, après une période de coexistence pacifique avec les chrétiens, les juifs convertis au catholicisme – ou conversos – furentsouvent exclus de la société à cause de l’influence croissante qu’ils acquéraient dans l’élite de la nation du fait de leur formation de théologiens ou de juristes. En effet, les chrétiens haut placés ne voyaient pas cette ascension d’un très bon oeil.

C’est dans cette Espagne des refus que naît le futur écrivain, à une époque où son père Rodrigo, chirurgien de profession, souffre déjà de voirsa pureté de sang sans cesse controversée. Des démêlés avec la justice obligent la famille à mener une existence assez vagabonde. Lors d’un séjour en Andalousie, à Cordoue, Cervantès découvre le théâtre et l’univers picaresque, qui allait plus tard imprégner son œuvre. En 1556, il part pour Madrid où, soutenu par un professeur humaniste, López de Hoyos, il fait ses débuts littéraires avec quatrepoèmes en l’honneur de la reine.

En 1569, à la suite d’un mystérieux duel, Cervantès quitte précipitamment l’Espagne pour Rome et devient camérier, c’est-à-dire valet de chambre, d’un jeune patricien, le seigneur Acquaviva.Cependant, ne se satisfaisant pas de la vie ancillaire, il décide bientôt d’embrasser la carrière des armes et s’engage comme arquebusier pour aller défendre laChrétienté contre les Turcs. Bien que souffrant de la malaria, qu’il a contractée lors du voyage en mer, il se bat avec courage et reçoit trois tirs d’arquebuse à la bataille de Lépante. Il perd l’usage de la main gauche, ce qui lui vaudra désormais le surnom de « Manchot de Lépante ». Il poursuit cependant les combats puis, revenu en Italie, se laisse séduire par la dolce vita et la majesté des lieux. Il seplonge avec délices dans la lecture de Pétrarque et de poèmes chevaleresques qui influenceront beaucoup son œuvre. Il a également l’occasion de satisfaire son goût pour le théâtre, qui fleurit en Italie sous toutes les formes : tragédie, farce, commedia dell’arte.

Au cours du voyage de retour en Espagne, le vaisseau qui le transporte est capturé par des corsaires, qui conduisent lespassagers aux bagnes d’Alger. Cervantès, qui portait sur lui des lettres de recommandation, est pris par erreur pour un personnage important : son rachat est fixé à 500 écus. Sa famille, au prix d’efforts surhumains, met cinq années pour réunir la somme. Cervantès tente à quatre reprises de s’échapper mais échoue à chaque fois. Miraculeusement, ces tentatives ne lui valent aucun châtiment car il avaitréussi à se faire apprécier du Pacha Hassan. L’attente est longue mais ce séjour prolongé l’a aussi révélé à lui-même et il a trouvé refuge dans la prière et la poésie. Le « Captif d’Alger » rapportera plus tard le récit de ses mésaventures dans l’un des nombreux récits enchâssés du Don Quichotte.

Libéré en 1580 et de retour en Espagne, Cervantès se met en quête d’un emploi sûr mais la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Don quichotte
  • Don quichotte
  • Don quichotte
  • don quichotte
  • Don quichotte
  • Don Quichotte
  • Don quichotte
  • Don quichotte

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !