Donner à voir - expression écrite

Pages: 9 (2129 mots) Publié le: 22 décembre 2011
Expression écrite « Donner à voir »

La phrase est longue grâce à la richesse de la ponctuation ( , et ; et :) , elle agit comme si la personne décrite, ici Arrias, ne s'arrêtait pas de parler, il sait tout : il est universel. De plus la répétition du « tout » (« Arrias a tout lu, tout vu ») représente bien cette personne infiniment orgueilleuse.

Il marchait tête baissée, doscourbé, tel une tortue portant sa carapace. Il avait une démarche droite et rapide comme s'il tentait d'échapper à un ennemi. Et dans la rapidité on ne pouvait apercevoir son visage... Mais lorsqu'on le détaillait, on pouvait voir son petit nez retroussé rosi par le froid qui accordait à son visage un équilibre. Ses fines lèvres constamment pincées comme s'il s'empêchait de parler. Ses grands yeuxécarquillés dévoilant des iris brillantes bleus azurs. D'ailleurs il les baissait sans cesse, empêchant quiconque de les admirer. Il était comme recroquevillé et désirait paraître petit. Il se mordit l'intérieur des joues, intimidé par la jeune fille pleine de vie qui venait de lui parler.

Carmen était une enfant éblouissante, elle était jeune mais pourtant étonnée beaucoup de par sa beautémature et son caractère précoce. Elle avait une peau pâle, rythmée de tâches de rousseur foncés et de grains de beauté. Ses petits yeux noirs étaient emplis de malice et brillait d'une lueur enfantine et animale. Tandis que ses lèvres rouge sang, pulpeuses à souhait laissaient découvrir ses dents blanches comme la neige. Son port d'épaule était gracieux et fin, à l'image de ses mains dont les gestesétaient toujours orchestrés de manière raffinée, de longs ongles tels des serres de vautour ornait ces mains. Sa longue crinière d'un noir pur se baladait dans son dos lorsqu'elle se déhanchait. Le regard de l'homme glissa alors jusqu'aux hanches de la jeune fille qui se mouvaient de manière contrôlée. Elle bougeait sensuellement, en fermant les yeux, un petit sourire étirant ses lèvres désirables.Elle était d'ailleurs en ce moment vraiment désirable. Elle attirait l'attention, peu importe qui il pouvait bien y avoir dans la pièce. La courbe de son fessier moulée dans un jean noir serré, son gilet trop grand pour elle, laissant dépasser sa poitrine abondante pour son âge, enfermée dans un soutient gorge en dentelle. Les hommes ne pouvaient s'empêcher de la regarder. Gracieuse etenvoûtante, la jeune fille avait charmé le beau brun qui ne tarda à l'apostropher, un verre à la main.

Sophie portait bien son nom, en effet elle représentait dans le petit village la personne la plus sage, celle digne de confiance à qui l'on raconte nos problèmes. Elle était grande et assez volumineuse. Et elle possédait ce port de tête : élégant et fin. Son visage était ovale et sa peau blancheet pure rappelait son innocence. Ses lèvres roses pâles et élastiques dévoilaient des dents blanches parfaitement alignées et lorsqu'elle souriait de son sourire sincère et chaleureux , des pommettes roses et discrètes se formait. De beaux, grands et expressifs yeux d'un vert calme et reposant nous faisaient oublier son nez proéminents. Une cascade de cheveux bouclés lui tombaient dans le creux dudos... Ceux-ci poussaient par le vent émanait son parfum, cette odeur fruitée et douce, plus femme qu'adolescente. Sophie Claire Duroy était sans doute la fille la plus gracieuse dans ses gestes lorsqu'elle parlait ou qu'elle marchait. Et elle avait ce rire si mélodieux, cette voix si claire, si franche. Pour dire vrai, son physique équilibré et ses mouvements réfléchis inspiraient confiance.Toute personne pouvait sentir la chaleur et la sagesse qu'elle émanait à la seconde où elle l’apercevait.

Monsieur Bertin était l'un de ces grands bourgeois que l'on voyait se baladaient dans la rue, la tête haute, le regard méprisant et la démarche fière. Cet homme volumineux avait large corps, sans cesse habillé de ces riches costumes qui moulaient son ventre proéminent. Il avait...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • "donner à voir" les caractères de La Bruyère
  • Expression ecrite, lettre à madame jeanne benameur
  • Expression Ecrite
  • expression ecrite
  • Expression écrite
  • Expression écrite
  • Expression ecrite
  • Expression écrite

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !