Dossier economie politique

Pages: 7 (1688 mots) Publié le: 25 mars 2012
Dossier sur la grèce











































INTRODUCTION

Les crises économiques, ont toujours eu et ont encore un impact indéniable sur la société ; les profonds bouleversements sociaux et politiques que celles ci engendrent en sont la preuve. Le cas de la Grèce en est le parfait exemple.

Depuis son entrée dans la zone euroen 2001, la Grèce s'était engagée dans un processus de rattrapage de niveau de vie car elle figurait parmi les pays les plus en retard de l'union. Grâce au soutien financier d’autres pays européens tels que l’Allemagne ou la France, elle inverse cette tendance et réussit à être l’un des pays les plus dynamiques d’Europe avec une croissance moyenne de plus de 4% par an. Cependant, la crisefinancière internationale de 2007 altère sa stabilité et le pays voit sa croissance ralentir et son taux d’inflation augmenter passant de 2.9% en 2007 à 3.6% en 2008.

Dès lors la Grèce perd toute crédibilité auprès de ses investisseurs étrangers qui injectent de moins en moins d’argent, sans compter qu’elle paie également les intérêts d’une dette qui pèse toujours sur elle.

Aujourd'hui le pays estdans une situation alarmante, sa dette est estimée à plus de 113% de son PIB soit près de 300 millions d'euros. On peut alors se demander comment la Grèce s'est elle retrouvée dans une telle situation ? Va t-elle faire faillite et entraîner ses voisins européens avec elle? Comment le pays va sortir d'une telle situation? Quelles sont les perspectives qui s’offrent désormais à elle ?• Quelle était la situation de la Grèce avant la crise ?

La Grèce est un pays à très forte teneur sociale : les pensions retraites y sont généreuses pour les 16 % de la population en âge d’en bénéficier, le chômage est indemnisé à une hauteur très supérieure à la moyenne européenne, et la production industrielle est majoritairement orientée vers le marché intérieur avec defortes importations.

Le problème, c’est que le système fiscal a toujours eu un peu de mal à suivre. Le pays exporte très peu, reverse une part conséquente à ses inactifs, et compte bon nombre de niches fiscales. Les impôts suffisent à peine. Athènes fonctionne donc à flux tendu, sur le mode du risque permanent. De fait, les réserves budgétaires ne suffisaient pas à surmonter une crisefinancière qui a logiquement plongé le pays dans une situation très difficile.

D’autre part, la Grèce n'a pas su tirer avantage de ses années de fortes croissance entre 2000 et 2007 : en effet à cette période, ce pays pouvait se targuer d’avoir une des plus fortes progression de croissance dans la zone euro (4,2% en moyenne). Elle a manqué dès lors, une occasion d’assainir ses finances publiques ceciajouté au fait que sa



• Quels ont été les canaux de transmission de la crise ?

Comment expliquer la situation que traverse la Grèce ?
Contrairement aux croyances populaires la Grèce est depuis près de 10 ans, un pays très endetté. Elle connaissait des difficultés bien avant sa crise actuelle qui n’a fait que les exacerber.
Le pourcentage de son déficit public a toujours avoisinéles 10%, contrairement aux dires des précédents gouvernements, qui dans le but d’entrer dans l’Union Européenne, ont fermé les yeux sur les déboires financiers de leur pays. Il est à noter qu’en 2004, les autorités du pays ont avoué avoir modifié les chiffres réels de leurs comptes publics

L’entrée en récession du pays à la fin de l’année 2008, provoque une baisse des investissements étrangerset de la consommation qui est le moteur traditionnel de sa croissance. Ce pays souffre également de son économie parallèle.

Les recettes fiscales grecques ne suffisent désormais plus à couvrir les dépenses publiques : l’économie souterraine dans les secteurs du tourisme des services à la personne ou à domicile peuvent être estimés à près de 20% du PIB, le problème étant que cette somme...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Économie politique
  • Economie politique
  • Economie politique
  • economie politique
  • Economie politique
  • Economie politique
  • Economie, politique economie
  • Economie politique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !