Dossier Les M Ditations Po Tiques

446 mots 2 pages
Dossier Les Méditations Poétiques

Alphonse de Lamartine

Les Méditations Poétiques sont un recueil de poèmes écrits par Alphonse de Lamartine, un poète et écrivain français du 19ème siècle.
Beaucoup de ses poèmes lui ont été inspirés par Julie Charles, qu’il nomme Elvire dans ses poèmes. Elle était une jeune femme, malade de la poitrine, épouse d’un physicien. Cette dernière et Lamartine se rencontrent en 1816, à Aix-les-Bains où ils tombent amoureux ; ils se retrouvent à Paris au cours de l’hiver 1817 et promettent de se revoir à Aix l’été suivant. Mais Lamartine se retrouve seul et pense que Julie l’a abandonné, l’a oublié. Il apprend à la fin de l’été qu’elle est morte.

Quels sont les thèmes récurrents de l’œuvre ?

Les thèmes récurrents de ce recueil sont les thèmes propres au romantisme. En effet tous ces poèmes parlent d’amour, un amour évidemment perdu ce qui donne des poèmes lyriques et élégiaques, parlant du temps qui passe ainsi que de la nature, omniprésente.

La nature est chez les romantiques un symbole fort. C'est un lieu propice à la méditation, elle favorise l’introspection de l’Homme, en jouant le rôle de miroir. La nature est l’amie du poète, elle est sa confidente, sa consolation et la gardienne de ses souvenirs. A travers elle, le romantique exprime sa sensibilité ; nous pouvons remarquer dans les poèmes romantiques sue la nature est, la plupart du temps, en accord avec les sentiments du poète. Ce dernier la représente souvent sauvage : bois et forêts obscures, mer agitée ou sombres rochers… Nous pouvons citer ces deux vers «Gardez de cette nuit, gardez, belle nature, Au moins le souvenir ! » (51–52) tirés du poème Le Lac de ce recueil ; ils sont en effet très représentatifs du rôle joué par la nature dans les poèmes romantiques.

Le temps, lui, n’est pas un ami des romantiques. Il est très présent dans leurs poèmes mais il est un temps destructeur et ravageur ; il passe et continuer d’avancer sans

en relation

  • Bouvard et pécuchet
    97222 mots | 389 pages
  • La chine
    125975 mots | 504 pages