Douleur

301 mots 2 pages
Dans tout mes plus grands songes et cauchemars aucune douleur n'était comparable . A vouloir trop te manquer , j'ai oublier de partir le plus vite possible . Et ta main dans la mienne est le plus grand vide qui puisse habiter un aussi petit cœur que le mien . Me plonger une dernière fois dans ce visage que je connais si bien a présent et comprendre que ce n'est jamais la fin , juste un nouveau commencement , mais pleurer quand même . Ne pas avoir donner le meilleur de moi même car si j'en crois mes larmes nous nous reverront dans longtemps. J'aurais voulus que tu m'aimes autant que tu me manques , cela est sûrement impossible . Pense a moi , vis mais n'oublie pas que tu as laisser ton odeur sur moi et fais ce que tu veux , dis moi ce que tu voudras pour le moment , je ne veux pas , je ne peux pas , je ne comprends pas pourquoi je n'ai pas eu le temps de t'appartenir un peu plus que ça . Et si je t'ai déçue, et si je t'ai déplu, je m'en fiche, cela faisait tellement d'heures et de secondes en trop que je n'avais pas pu te serrer contre moi . Alors , pense a moi , juste un peu , comme une fille , comme ta fille . Juste un peu . Pardonne-moi de n'avoir jamais su t'aimer droit dans les yeux . Ce sont peut-être des phrases en trop , j'aurais sûrement du partir avec le sourire , te dire à bientôt, me dire que les plus belles choses ont une fin mais qu'elles reviennent . Il suffit simplement d'avoir de la patience . Pourtant, quelque chose me dit que je dois tenir pour que tu reviennes encore . Je t'aime

en relation

  • Ai sur la douleur.
    1687 mots | 7 pages
  • la douleur
    4684 mots | 19 pages
  • Douleur
    1681 mots | 7 pages
  • Douleur
    1600 mots | 7 pages
  • La douleur
    2177 mots | 9 pages
  • Douleur
    550 mots | 3 pages
  • Douleur
    312 mots | 2 pages
  • La douleur
    4513 mots | 19 pages
  • Douleur
    2197 mots | 9 pages
  • la douleur
    493 mots | 2 pages