Doute méthodique de descartes

587 mots 3 pages
Traitement de texte : 1- Première méditation : doute méthodique de Descartes
En général, l’utilisation des sens permet l’accès à la vérité, car les sens nous permettent de faire une vérification, donc on fait confiance à nos sens. Descartes doute des sens comme garantie d’accès à la vérité, car à travers les sens on ne peut distinguer rêves et réalités, donc les sens sont trompeurs. Il déduit que tout qu’on ne peut faire une distinction entre rêve et réalité, car tout ce qu’on dit à propos d’un objet risque d’être le fruit d’un rêve à cause de la nécessité des sens. Ainsi, Descartes remet le principe des sens pour accéder à la vérité en question, donc les sens ne peuvent garantir une certitude. Par contre, Le doute méthodique de Descartes permet d’analyser, d’examiner et de remettre en question dans le but de chasser le faux. Cette méthode est une connaissance parfaite, car connaître ne signifie pas connaître tout d’une chose ou d’un objet, mais c’est connaître les bases, donc il faut avoir une idée de la philosophie. Avec l’exemple des mathématiques, Descartes montre qu’il suffit de connaître une méthode ou un théorème pour parvenir à un résultat. Le philosophe dit que tout ce qui est faux ou tout ce qui paraît faux donne des faux résultats, donc ne peuvent amener à la vérité. Descartes considère que seul le doute méthodique permet l’accès garanti à la vérité, car son fondement est vrai, donc tout ce qui en découle à la possibilité d’être vrai. Les rêves sont composés des choses simples appelées sens ou organes qui proviennent de la réalité, donc il n’y a pas de distinction entre rêves et réalité, donc elles sont fausses tandis que la réalité pure ne contient aucun élément venant des rêves ni de la réalité. La réalité pure est vraie, car elle est constituée de formes appelées les ingrédients nécessaires et des choses simples universelles, donc la réalité pure découle d’un fondement vrai. Ainsi, Descartes déduit : les mathématiques se positionnent

en relation

  • Méditations métaphysiques de descartes 1 et 2
    3121 mots | 13 pages
  • Dissertation
    1026 mots | 5 pages
  • Cogito
    830 mots | 4 pages
  • sgrsghrdsyhdrt
    2031 mots | 9 pages
  • raison
    329 mots | 2 pages
  • Cogito de descartes
    275 mots | 2 pages
  • Le doute est-il l'échec de la raison ?
    485 mots | 2 pages
  • Dissert
    781 mots | 4 pages
  • Commentaire de texte descartes
    2837 mots | 12 pages
  • Descartes cogito
    2391 mots | 10 pages