Doxa et opinion publique

3065 mots 13 pages
Annexe 2 au support n°1

Idéologie

Le terme idéologie désigne étymologiquement la science des idées. Il y a actuellement différentes acceptions : * un ensemble plus ou moins systématisé d'idées, d'opinions, de croyances, constituant une doctrine, qui influence le comportement individuel ou collectif ; * selon la définition marxiste de l'idéologie : la représentation de la « réalité », représentation propre à une classe sociale ; * péjorativement : un ensemble de spéculations, d'idées vagues, qui prône un idéal irréalisable.

Champs de l'idéologie

Bien que le terme soit le plus souvent utilisé dans le champ politique, il existe différents types d'idéologies : sociales, politiques, éthiques, épistémologiques etc.

Etymologie

Idéa : idée (idea : substantif féminin en latin) et logos (grec) : savoir, science, discours : discours sur les idées. Idéologie est donc un terme composite. En grec, apparenté à, «voir» donnerait plutôt le sens d'«image».

Origines du terme idéologie

Le terme Idéologie, apparaît à la fin du XVIIIe siècle : il fut forgé en 1796 par Destutt de Tracy (Mémoire sur la faculté de penser), pour désigner l'étude des idées, de leur caractère, de leur origine et de leurs lois, ainsi que leurs rapports avec les signes qui les expriment.

On employait, dès la deuxième moitié du XVIIIe siècle l'expression de sciences positives, pour désigner l'apport que les sciences pouvaient apporter au progrès de l'esprit humain (Condorcet), afin de stigmatiser l'obscurantisme de l'époque. Friedrich Hayek pense que Turgot et d'Alembert, étaient déjà dans ce type de recherche.

Dans la continuation des Lumières, les Idéologues, groupe animé par Destutt de Tracy, (Cabanis, Volney, Garat, Daunou), voulaient instaurer une science des idées, dissiper les mythes et l'obscurantisme. Dans la lignée de du sensualisme de Condillac, qui cherchait déjà l'origine des idées, ils voulaient faire une analyse scientifique de la pensée.

en relation

  • Fiche technique opinion publique
    532 mots | 3 pages
  • Jean romain - la dérive émotionnelle - chapitre 3 - la démocratie d'émotion
    1002 mots | 5 pages
  • Emile ou de l'education
    1326 mots | 6 pages
  • 08 Opinion Publique Et Id Ologie
    2118 mots | 9 pages
  • Cours philo
    1469 mots | 6 pages
  • Sommair
    4093 mots | 17 pages
  • Penser librement
    875 mots | 4 pages
  • Peut on avoir raison seul contre tous ?
    1779 mots | 8 pages
  • Paideia
    7413 mots | 30 pages
  • La vérité la raison le réel
    398 mots | 2 pages