dracula

2186 mots 9 pages
Le Chapitre I est tiré des articles du 3 mai et 5 mai du Journal de Jonathan Harker, en voyage d'affaires en Europe de l'Est, qui décrit son périple à travers l'une des régions les plus isolées de l'Europe. Il part à la rencontre d’un noble de Transylvanie, le Comte Dracula. On apprend, grâce au titre de l'article du journal de Jonathan, que ce dernier écrit depuis Bistritz (Bistrița) (dans ce qui est aujourd'hui la Roumanie). Deux jours avant, il était à Munich ; la veille, à Vienne. À mesure qu'il s'aventure vers l'Est, le pays devient plus sauvage et moins moderne. Jonathan Harker rapporte ses observations du peuple et de la campagne, de leurs costumes et coutumes. Au vieil hôtel démodé de Bistritz où il séjourne avant la dernière étape du voyage, une lettre de Dracula l'attend. Jonathan se repose avant de partir, le lendemain, pour le col de Borgo (col de Tihuța), où l'attendra la voiture du comte.

Le propriétaire de l'hôtel et son épouse sont visiblement affligés par les intentions de Jonathan de vouloir aller au château de Dracula. Bien qu'ils ne puissent comprendre leurs langues respectives et doivent communiquer en allemand, l'aubergiste essaye passivement d'arrêter Jonathan en feignant de ne pas comprendre ce qu'il dit. Son épouse essaye plus agressivement de dissuader Jonathan, l'avertissant que le lendemain est le jour de Saint-Georges et qu'à la veille de la Saint-Georges, à minuit, le Mal est à son apogée. Quand il insiste sur son devoir professionnel, elle lui offre son crucifix, que ce dernier refuse dans un premier temps (car il est de religion anglicane, et y voit de l'idolâtrie), avant d'accepter le présent.

Avant que Jonathan ne parte, il remarque qu'un certain nombre de paysans l'observent avec appréhension. Bien qu'il ne puisse pas comprendre beaucoup de leur discussion, il discerne des mots tels que "Satan" ["ordog"], "Sorcière" ["stregoïca"], "Enfer" ["pokol"], "Loup-garou" ["vrolok"] et "Vampire" ["vlkodlak"] (ces deux derniers termes

en relation

  • Dracula
    2489 mots | 10 pages
  • Dracula
    1107 mots | 5 pages
  • Dracula
    426 mots | 2 pages
  • Dracula.
    1372 mots | 6 pages
  • dracula
    475 mots | 2 pages
  • Dracula
    262 mots | 2 pages
  • dracula
    806 mots | 4 pages
  • Dracula
    341 mots | 2 pages
  • Dracula
    540 mots | 3 pages
  • Dracula
    418 mots | 2 pages