Drd dri dil

990 mots 4 pages
Discours rapportés direct et indirect ; discours indirect libre ; discours narrativisé

Il s'agit d’un des trois types de discours rapporté.

Discours rapporté direct (DRD)
Présence de verbes introducteurs de dire ou éventuellement de pensée suivis de guillemets indiquant clairement un changement de coordonnées énonciatives (les paroles d’un autre locuteur sont rapportées) : les coordonnées énonciatives (le moi-ici-maintenant) changent sauf dans les cas particuliers où l’énonciateur rapporte ses propres paroles dans le même lieu et le même temps.
Ex : Last Monday Peter said : “I saw John yesterday”.
Cas particulier : I’m telling you : “I saw John yesterday”.

Discours rapporté indirect (DRI)
Le verbe de dire ou de pensée est suivi d’une proposition subordonnée complétive introduite par THAT ou sans THAT et les marqueurs référant aux coordonnées énonciatives sont “shiftés”:
Ex : Last Monday Peter said that he had seen John the day before.
Le déictique yesterday est devenu l’anaphorique : the day before (répérage contextuel par rapport à Last Monday et non plus repérage déictique, c’est-à-dire par rapport au moment de l’énonciation). L’énonciateur rapporte les paroles d’un autre et donc ne les prend pas en charge[1].

Cas particulier : I am telling you that I saw John yesterday.
Un seul et même énonciateur pour deux actes de locution ; et les moments-repères de locution n’ont pas changé : les coordonnées restent les mêmes.
De même this morning ne deviendra pas forcément that morning si les paroles sont rapportées dans la même matinée. Dans un tel cas, yesterday ne deviendrait pas alors the day before. Idem pour les transpositions spatiales de here en there par exemple.

Discours indirect libre (DIL) Les paroles ou les pensées sont rapportées sans guillemets, les verbes introducteurs sont très souvent supprimés et les pensées sont rapportées en propositions non subordonnées du coup. Les pronoms, adverbes, et temps grammaticaux sont ceux du

en relation