Droit Administratif L2S2 Circulaires et directives

Pages: 5 (1942 mots) Publié le: 22 mai 2015
Droit administratif TD 1 S2


Conseil d'Etat 29 janvier 1954, Institution Notre-Dame-du-Kreisker
Fait : Le ministre de l’éducation prend une circulaire (forme d’instruction à caractère général qui prévoit la conduite à venir par les agents du service. Les circulaires sont donc des documents qui indiquent aux subordonnés la conduite à tenir ou encore la procédure à suivre dans des circonstancesdéterminées) datée du 11 janvier 1950 destiné à fixer des règles relatives à la constitution des dossiers de demande de subvention. Par la suite le sous préfet demande à l’institution Notre-Dame-du-Kreisker de compléter sa demande de subvention adressé à la commune de Saint-Pol-de-Léon afin qu’elle soit conforme à la circulaire. L’institution porte l’affaire devant le juge administratif, par recourscontre un excès de pouvoir du ministère de l’éducation national.
Question juridique : une institution peut elle exercer un R.E.P contre une circulaire ?
Solution : la circulaire du 11 janvier 1950 a un caractère règlementaire et pas seulement interprétative des dispositions légales, et est donc entachée d’un excès de pouvoir, l’institution Notre-Dame-du-Kreisker est donc recevable à invoquer unR.E.P devant le Conseil d'Etat.
Portée : Notre-Dame du Kreisker qui distingue entre circulaire interprétatives et circulaires réglementaires, seules les secondes étant susceptibles de REP.

Conseil d'Etat 11 décembre 1970, crédit foncier de France
Les directives appartiennent bien comme les circulaires à la catégorie des mesures d’ordre intérieur. Les directives ne sont pas des actesrèglementaires. N’étant pas un règlement la directive ne peut pas faire l’objet d’un recours en excès de pouvoir. Elle n’est en effet pas susceptible de faire un grief. La directive si elle contient des normes impératives va être considéré comme illégale.
Il faut que la directive soit cantonnée dans son domaine et qu’elle ne sorte pas de la finalité qui lui est assigné. La directive permet à l’administrationde fixer par avance la conduite à tenir, mais sous deux conditions : d’une part ma directive doit être adaptée au but poursuivi, de l’autre elle ne doit pas avoir de valeur impérative et notamment elle doit prévoir la possibilité pour l’administration d’y déroger en fonction des cas particuliers rencontrés.
La directive doit toujours laisser la possibilité d’un examen particulier descirconstances, il ne peut pas avoir d’application mécanique des directives.

Mots-clés : Actes administratifs unilatéraux, Directive, Pouvoir d’appréciation, Habitat, Crédit Foncier de France
Faits : Le décret du 26 octobre 1945 a créé un fond national d’amélioration de l’habitat chargé de subventionner les travaux d’amélioration de l’habitat. Une commission nationale et des commissions départementales ontensuite été instituées par l’arrêté du 27 avril 1946 du ministre de ma reconstruction et de l’urbanisme pour apprécier le degré d’utilité des travaux auxquels peut être accordée l’aide du fonds.
Procédure : Deux propriétaires Demoiselle Gaupillat et Dame Auder avaient demandé une subvention pour le ravalement de leur immeuble. N’ayant pas obtenu un avis favorable de la commission nationale, quis’était référée pour justifier sa décision aux directives qu’elle avait données aux commissions départementales, les propriétaires ont contesté la décision devant le TA de Paris, qui leur a donné raison. Le Crédit Foncier de France, gestionnaire du Fond National d’Amélioration de l’Habitat, a formé appel devant le CE.
Question juridique : Est-ce que le fait pour la commission de se référer à sespropres directives est une erreur de droit ?
Solution : Dans la mesure où les directives de la commission ne la privent pas de son pouvoir d’appréciation ne limitent pas celui des commissions départementales ou n’édictent pas de conditions nouvelles elles constituent un fondement valable : l’administration peut s’imposer à elle-même des règles dès lors que 2 conditions sont satisfaites. Les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les directives communautaires dans le droit administratif
  • TD 3 Les Circulaires Et Les Directives
  • Le juge administratif et la directive communautaire
  • Droit administratif (le contrat administratif)
  • L’application des directives communautaire par le juge administratif
  • Commentaire droit adm les circulaires
  • droit administratif
  • droit administratif

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !