droit civil

10935 mots 44 pages
Droit Administratif : Semestre 3.

Intro (I) : caractéristiques générales de l'organisation admin F. ancienne et double phénomène (+3 caractéristiques) :

- ancienneté des communes : F. Braudel (L'identité de la France), la vie locale se développe en France à partir du XVIIIe siècle, des communautés locales se structures et s'organisent et réclament des libertés locales. ET ancienneté de l'intervention de l'E : E constitué tres tot (E moderne né en France?) Royauté va imposer le pouvoir temporel face au pouvoir sprituel du Pape dès le XIVe. Ce pouvoir crée une administration et des le XIIIe s'immisce dans les affaires locales, la centralisation s'est donc développée tot (A. de Tocqueville : L'AR et la R°).

- organisation administrative tres perfectionnée, maillage serré de notre territoire avec les communes (XVIIIe), les départements (1789) et les différentes circonscriptions adminsitrives spécialisées (uniformisées qu'a partir des 1960'). Admin° a tous les échélons.

- Place importante prise par l'admin° de l'E (spé les admin°s centrales). Ces admin° centrales sont plus importantes que dans d'autres pays comparables. En 1791, première véritable identification de cette admin° centrale = 6 minsitères (dont 5 = liés a la souveraineté) : minsitère de l'intérieur, de la justice (Garde des Sceaux), du Trésor (ojd des finances), des relations extérieures (ojd affaires étrangères), de la guerre (ojd de la défense Nationale) + le minsitère de la marine (historique). Aujourd'hui, selon les gouvts = entre 40 et 50 minsitères différents, extrêment développés (Education Nale) et autour de ces ministères = une multitude d'organismes. L'E = eu tendance a multiplier ces organismes tantôt rattachés au PM et tantôt a un Min. De nombreux depts ministériels = relais locaux : a échelon de la circonscription déptale (plus classique) ou circonscription régio, voire les deux. Et les transferts de compétences de l'E vers les CT =pas traduits par une réduction des structures

en relation

  • Droit civil
    2907 mots | 12 pages
  • Droit civil
    29733 mots | 119 pages
  • DROIT CIVIL
    19663 mots | 79 pages
  • Droit civil
    81378 mots | 326 pages
  • Le droit civil
    511 mots | 3 pages
  • DROIT CIVIL
    3514 mots | 15 pages
  • le droit civil
    2347 mots | 10 pages
  • Droit civil
    5164 mots | 21 pages
  • Droit civil
    10619 mots | 43 pages
  • Droit civil
    4445 mots | 18 pages