Droit commercial

40904 mots 164 pages
Bibliographie :

- DEKEUWER-DEFOSSEZ & BLARYCLEMENT, « Droit commercial », Collection Domat Droit Privé, Edition 2007. - MESTRE & PANCRAZI, « Droit commercial », LGDJ, Edition 2006. - LEGEAIS, « Droit commercial », Collection U. - Code de Commerce, Légifrance.

INTRODUCTION

Section 1 : Définition du droit commercial

Pas de définition unanimement acquise par la doctrine, mais plutôt deux conceptions du droit commercial qui se sont traditionnellement opposées au cours du XXè. Donc dualité de conception.
Aujourd’hui se pose plutôt la question de l’autonomie du droit commercial par rapport aux autres branches du droit.

I] Les conceptions traditionnelles du droit commercial

Deux conceptions : - la première consiste à définir le droit commercial par son objet : THESE OBJECTIVE DU DROIT COMMERCIAL ; - la seconde repose sur la qualité des sujets du droit commercial.

A) La thèse objective :
A été défendue par PARDESSUS, DELAMAR, LE POITEVIN (XIX).
Ils prétendent que la compétence du droit commercial, ce à quoi il s’applique, s’apprécie en fonction de la nature des actes accomplis : l’objet du droit commercial est l’activité commerciale, entendue par les juristes comme tous les actes du commerce.
Le commerce est ici défini comme des négociations ayant pour but l’échange de produits en vue d’en tirer profit : le droit commercial, selon ces auteurs, est donc composé des règles relatives à ces transactions, ces négociations, mais aussi des règles relatives à la manière de juger les contestations, les litiges, qui peuvent résulter de ces transactions. Le droit commercial est donc le droit des actes de commerce.

B) La thèse subjective :
Née dans les années 30, après la crise de 1929. Née de la volonté de lutter contre les désordres de l’économie libérale. A apporté le débat sur la terrain politique, en posant la question de savoir s’il ne fallait pas rétablir les corporations (supprimées en 1791 par

en relation

  • Droit commercial
    2756 mots | 12 pages
  • Droit commercial
    29640 mots | 119 pages
  • Droit commerciale
    10336 mots | 42 pages
  • Droit commercial
    1671 mots | 7 pages
  • Droit Commercial
    24527 mots | 99 pages
  • droit commercial
    41292 mots | 166 pages
  • Droit commercial
    11707 mots | 47 pages
  • Droit commercial
    10255 mots | 42 pages
  • Droit commercial
    35912 mots | 144 pages
  • Droit commercial
    6482 mots | 26 pages