Droit consti

1339 mots 6 pages
"La valeur de la Constitution n'est pas dans le fait qu'elle évite des crises mais qu'elle permet de les trancher dans le respect des exigences de la Démocratie, de l'Etat et de la Nation." Michel DEBRE.
Notre Constitution est le texte approuvé par le peuple en 1958 et révisé en 1962.
Ce texte organise un Régime Parlementaire rationalisé dans lequel le Premier Ministre est le chef du gouvernement, le Président est le garant de la Constitution, il assure par son arbitrage le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ainsi que la continuité de l'État.
Pourtant le droit constitutionnel et la pratique constitutionnelle il y a une nuance.
La Constitution va par la cohabitation révéler des traits spécifiques.
Les fonctions et les rôles du Président "clé de voût" sont au coeur du fonctionnement des institutions de la Veme République: en période d'harmonie des majorités législatives et présidentielles il est le chef de la majorité "capitaine" et il devient chef de l'oppostion "arbitre" en cas de non concordance de ces majorités.
Le Président en plus de ces pouvoirs propres énumérés dans l'article 19 de la Constitution, partage des pouvoirs avec le Premier Ministre et le Gouvernement.
Ces pouvoirs partagés sont le lot commun de l'action présidentielle, d'où la difficulté de la cohabitation.
Nous allons voir en quoi en période de cohabitation les pouvoirs du Président de la Vème se trouvent diminués ou affaiblis et le réaménagement de ceux-ci pour préserver sa prééminence.

I-Un pouvoir présidentiel affaibli ou diminué.

A- En matière de politique intérieure

Le Chef de l'Etat ne peut s'opposer à la politique du Gouvernement.
L'article 20 de la Constitution:
Le Gouvernement détermine et conduit la politique de la nation.Il dispose de l'administration et de la force armée...
Il ne peut renvoyer le Premier Ministre, qu'il nomme.
L'article 8 de la Constitution:
Le Président de la République nomme le Premier ministre. Il met fin à ses fonctions sur la

en relation

  • droit consti
    3170 mots | 13 pages
  • Droit Consti
    2607 mots | 11 pages
  • Droit consti
    4923 mots | 20 pages
  • droit consti
    376 mots | 2 pages
  • Droit consti
    1983 mots | 8 pages
  • Droit consti
    7298 mots | 30 pages
  • Droit consti
    875 mots | 4 pages
  • droit consti
    12003 mots | 49 pages
  • REVISIONS DROIT CONSTI
    8363 mots | 34 pages
  • Td droit consti
    3740 mots | 15 pages