Droit constitutionnel - Cours

37293 mots 150 pages
DROIT CONSTITUTIONNEL

Introduction : « L'homme est un loup pour l'homme » Hobbes dans le citoyen : situation de violence, rapport conflictuel permanent. Il faut avoir des règles pour organiser les rapports sociaux. Réflexion sur le citoyen, la vie politique, publié en 1642. Théoricien qui voyait la guerre civile prête à se développer en GB. En GB ► monarchie ► peine à se faire contrebalancer par le Parlement (Oliver Cromwell). Un phénomène constant de violence. Le droit est intervenu tardivement pour essayer d'organiser ces rapports sociaux. La règle la plus ancienne ► règle du plus fort. La légitimité du chef vient du fait qu'il maintient la survie du groupe.
Avec le développement du phénomène religieux : règles qui s'en rattache ► possède un support écrit : textes religieux qui fondent les bases d'une vie en société.
Avec l'évolution de la soc : les règles religieuses ont moins d'importance : laïcisation de la société, va de pair avec une démocratisation. La laïcisation conduit à des règles (=normes) , élaborées par un groupe d'hommes qui puissent être contrôlés par d'autres institutions ou hommes. Elle conduit à la mise en place de mécanismes d'élection ► apparaissent des chambres/parlements/conseils qui vont être à la source de la règle de droit. Le parlement anglais ► autorité qui va contrôler l'acte de la monarchie ► va lui-même être contrôlé par des chambres. Ces règles élaborées par ≠ institutions : contrôlés par des tribunaux qui s'assurent que la règle élaborée puisse être sanctionnée. Aux nouvelles élections : changer la composition des membres des ≠ chambres. Intérêt du droit constitutionnel : permet l'élaboration de règles de droit qui vont déterminer les règles concernant l'accès au pouvoir.
Le droit sert à organiser des rapports sociaux, à les pacifier alors qu'ils sont potentiellement conflictuels, sans recours à la violence. Le droit ne peut pas faire abstraction de la culture religieuse, des traditions ►

en relation

  • Cours droit constitutionnel
    3150 mots | 13 pages
  • Cours de droit constitutionnel
    1086 mots | 5 pages
  • Cours droit constitutionnel
    27062 mots | 109 pages
  • Droit constitutionnel, cours
    4603 mots | 19 pages
  • Cours de droit constitutionnel
    64923 mots | 260 pages
  • DROIT CONSTITUTIONNEL COURS
    31088 mots | 125 pages
  • Cours de droit constitutionnel
    34957 mots | 140 pages
  • Cours droit constitutionnel
    7830 mots | 32 pages
  • Cours de droit constitutionnel
    25288 mots | 102 pages
  • Cours droit constitutionnel
    5816 mots | 24 pages