Droit constitutionnel

3405 mots 14 pages
DROIT CONSTITUTIOONNEL, premier cours

LA CONSTITUTION
Evolue au gré des evolutions de la socité
Platon et aristote ont fait une classification des regimes politiques. Cette classifiction est toujours pertinente. Platon : (deterministe) dans La Republique, il decrit la degradation des regimes politiques selon un classement qui n’est pas historique mais quii est logique. D’abord il y a l’aristocratie qui est le gouvernement fondé sur le culte du bien commun dans le cadre de la cité idéale. Ensuite en dessous il y a la timocratie qui est le gouvernement des courageux, fondé sur les honneurs. Puis l’oligarchie, qui est le gouvernement de qq uns, fondé sur les richesses. Enfin, il y a la democratie, le gouvernement du peuple fondé sur l’égalité. Il y a aussi la tyranie, fondée sur la démeusure, qui abolit les lois. C’est le role du philosophe de venir convertir le tyran pour revenir a la moderation, en permettant la restaration de la cité ideale, et donc la reprise des cycles des regimes politiques sui celon cette philosophie va a nouveau se dégrader de l’aristocratie vers la tyranie. Dans cette pensée de la hilosophie grècque, la place de la volonté individuelle est aléatoire, car elle ne peut pas permettre d’enrayer le processus de degenerecsance politique, sauf la possibilité donnée au tyran, converti par le philosophe de re amorcer le cycle en faveur de l’aristoratie.
Aristote, disciple majeur de Platon : Sa pensée est d’avantage attachée a l’histoire qu’a la logique. Et il l’exprime dans La Constitution d’Athenes. Il y a chez lui deux classifications qui vont se combiner : la premiere vient distribuer les differentes constitutions, entre celles qui sont droites parce qu’elles visent le bien commun et celles qui sont corrompues parce qu’elles visent le bien particulier. La seconde classification distribue les differentes constitutions celon le nombre des gouvernant de la communauté, en allant du pouvoir d’un seul au pouvoir du plus grand nombre, en passant

en relation

  • Droit constitutionnel
    1226 mots | 5 pages
  • Droit constitutionnel
    1298 mots | 6 pages
  • Droit constitutionnel
    5352 mots | 22 pages
  • Le droit constitutionnel
    1350 mots | 6 pages
  • Droit constitutionnel
    1168 mots | 5 pages
  • Le droit constitutionnel
    4130 mots | 17 pages
  • Droit constitutionnel
    26026 mots | 105 pages
  • Droit constitutionnel
    34588 mots | 139 pages
  • Droit constitutionnel
    1854 mots | 8 pages
  • Droit constitutionnel
    2509 mots | 11 pages