Droit de famille

3376 mots 14 pages
Famille : lieu de tension théologique
Type anarchique : la famille attentatoire à la liberté individuelle, un milieu étouffant
Critique marxisante : milieu conservateur passablement égoïste qui contribue a la reproduction des clivages sociaux.
L’union soviétique récusait l’idée qu’il puisse y avoir un dt de la famille, le dt n’a d’autre but d’administrer l’économie.
Le dt de la famille intéresse l’économie. Il comprend eu branches : Le dt extrapatrimonial de la famille et le dt patrimonial.
Les enfant relève de la famille pas à la cité . Le dt de la famille relève du dt public.
Le dt de la famiile matière spéciale du dt civil qu’il faut délimiter. C’est une matière dont l’évolution est travaillé par de grande idées . Il faut le prendre dans l’espace histoire e

LA DELIMITATION DU DROIT DE LA FAMILLE
 Objet
 Il n’ya aucune definition textuelle de la famille , le mot est employé mais pas définie. Dans digeste , passage de Ulpien « Nous appellons famille plusieurs personnes qui ont été placé soit par la nature soit par le dt sous la puissance d’une seule>>
Pour qu’il y ait famille il faut au moin etre deux .

Quelle est la nature du lien qui unit les personnes d’une famille ? Jusqu’où s’étend le lien familial?

• Le lien familiale.
 Socio : Lien d’affection , la famille est un groupe d’individu lié par l’affection et par la communauté de vie . Cette définition a un avantage -- > réaliste mais un inconvénient, le droit ne pas la retenir à titre exclusif
 Juridique : C’est la définition d’Ulpien . La famille est un groupe d’individu réunit par des lien naturels ou des liens purement juridiques( Alliance)
 Le lien familiale en droit est soit un lien de parenté soit un lien d’alliance

Le lien de parenté est le lien du sang . La parenté a deux types : la parenté en ligne directe et collatérale.
La parenté en ligne directe est celle qui relie les personne qui descendent les unes des autres : ascendant, descendant. La

en relation

  • Droit de la famille
    7761 mots | 32 pages
  • Droit de la famille
    3192 mots | 13 pages
  • Droit de la famille
    9061 mots | 37 pages
  • Droit de la famille
    366 mots | 2 pages
  • Droit de la Famille
    19300 mots | 78 pages
  • Droit de la famille
    32177 mots | 129 pages
  • Droit de la famille
    18066 mots | 73 pages
  • La famille droit
    23581 mots | 95 pages
  • Droit de la famille
    25601 mots | 103 pages
  • Droit de la famille
    31707 mots | 127 pages