Droit de la famille

948 mots 4 pages
Le droit de la famille permet de régir les relations entre les individus appartenant ou ayant appartenu à la même famille.
Même s'il n'y a pas de définition précise de la famille car celle ci est en constante évolution, on peut toutefois la définir généralement comme étant un groupe de personnes unis par des liens de couples ou des liens de filiation et qui peuvent être des liens de faits, ce groupe familial vit sous le même toit.
Or, les moeurs évoluent, la société et les pratiques changent et cela corolairement au droit de la famille.
Alors, comment se caractérisent les évolutions en droit de la famille et quelles sont leurs causes ?
Tout d'abord nous observerons les fondements traditionnels de la famille avant de déterminer leurs évolutions.

Traditionnellement, la famille se caractérise par un mode de fonctionnement bien précis, alors même qu'une seule forme de couple légal prédomine.

Les fondements du droit de la famille

La notion de famille en ancien droit

En ancien droit, la famille es basé sur la notion du pater familia, c'est à dire qu'elle était basée sur l'idée de puissance qu'exerçait le père sur la famille. C'est lui qui choisit sa famille, il a un pouvoir à vie sur tous les membres de celle ci et en a la seule responsabilité.
La famille à cette époque a une fonction également économique et politique.
A cela s'ajoute l'aspect religieux omniprésent au sein des familles avec la pratique de certaines institutions comme par exemple le mariage. Il convient de préciser qu'auparavant la religion était source de droit et qu'elle était donc nécessaire à l'acquisition d'un certain statut légal reconnu juridiquement. C'est d'ailleurs encore le cas aujourd'hui à l'exception près de l'introduction du mariage civil qui est justement une volonté de l 'Etat de se détacher de cet aspect religieux non conforme au principe de l' Etat et du droit laïque.
La modèle de famille correspond à la famille souche comprenant le sparents, grands

en relation

  • Droit de la famille
    7761 mots | 32 pages
  • Droit de la famille
    3192 mots | 13 pages
  • Droit de la famille
    9061 mots | 37 pages
  • Droit de la famille
    366 mots | 2 pages
  • Droit de la Famille
    19300 mots | 78 pages
  • Droit de la famille
    32177 mots | 129 pages
  • Droit de la famille
    18066 mots | 73 pages
  • La famille droit
    23581 mots | 95 pages
  • Droit de la famille
    25601 mots | 103 pages
  • Droit de la famille
    31707 mots | 127 pages