Droit de la famille

32742 mots 131 pages
[pic]
Etudes Juridiques Générales
UFR 26 Paris I
Année 2006-2007
Droit de la Famille
Mme Anne-Marie Leroyer

Introduction au droit de la famille:

Evolution du droit de la famille. Certains considèrent que l’on peut parler de crise de la famille, d’évolution négative.
Beaucoup considèrent que l’on est en présence d’une crise de la famille dans la mesure où il y a concurrence des models familiaux, diminution des mariages (crise du mariage). On regrette un modèle familial traditionnel, mais ce modèle traditionnel a-t-il vraiment existé ? Non jamais réellement. On parle de la famille mais il n’y a pas de crise de la famille car si l’on porte un regard sur l’histoire on se rend compte qu’il y a des visions différentes de la famille. Parler de crise de la famille est donc une aberration de part la multitude de ses expressions.

I- Un autre regard:

A- Anthropologie de la famille:

-En Papouasie il y a des Baruya qui ont modèle d’organisation très différent du notre, tous les garçons dés l’age de 9 ans vont être séparés de leur mère et de leurs sœurs et ils vomi être enfermés dans la maison des hommes dont l’approche est prohibé. Ils sont élevés dans la croyance que les femmes constituent une menace pour les hommes et qu’ils restent de perdre au contact des femmes force, beauté, … c’est un modèle décrit par Gaudelier.

-en Afrique du sud il y a les swazi. Le principe c’est que la famille est polygame. L’homme peut donc épouser plusieurs femmes et la polygynie est l’ambition de tous les hommes cela étant on laisse aux femmes une certaine autonomie car elles ne sont pas obligé de vivre toutes sous le même toi. Elles vont élevés chacune leurs enfants.

- en inde, on rencontre les Todas des montagnes bleus, le système est très différent. Dans cette société est pratiquée la polyandrie fraternelle. Chez les Todas lorsqu’une femme épousé épouse un homme cela signifie qu’elle épouse les frères de cet hommes et même ceux qui viendrait à naître. Il y a un

en relation

  • Droit de la famille
    8117 mots | 33 pages
  • droit de la famille
    13311 mots | 54 pages
  • Droit de la famille
    1197 mots | 5 pages
  • Droit de la famille
    2441 mots | 10 pages
  • droit de la famille
    6235 mots | 25 pages
  • Droit de la famille
    8294 mots | 34 pages
  • Droit de la famille
    28587 mots | 115 pages
  • Droit de la famille
    10048 mots | 41 pages
  • Droit de la famille
    1041 mots | 5 pages
  • Droit de la famille
    5051 mots | 21 pages