Droit de l'outre-mer

30330 mots 122 pages
Droit de l’Outre - Mer Master 1re anné e
La France d’outre – mer : du droit colonial au droit de l’Outre - Mer L’existence d’une « France d’Outre – Mer »peut surprendre en un temps oùil est toujours de bon ton de critiquer – souvent vigoureusement et parfois avec une certaine injustice – «l’œuvre coloniale française »(pré sentation «positive » la colonisation franç ), aise (pré sentation «prudente » ou «neutre » ou le «colonialisme » franç ) ais (pré sentation «critique » , «pé jorative »). La France d’Outre – Mer est ce qui reste du dé funt «Empire »colonial tant vanté par les livres d’histoire et de géographie des Troisième et Quatrième Républiques, Ce sont les «confettis » de l’Empire. La dérision n’est pas de mise si l’on considère que sur le plan gé opolitique, la France est pré sente, grâ àses collectivité ultramarines, sur tous les océ du ce s ans globe. Le maintien de cette France d’Outre – Mer est un produit de l’histoire coloniale et il arrive qu’une partie de la population de certains de ces territoires affecte de rejeter cet héritage, parfois mal assumé –il est vrai – par les autorité de Mé s tropole. On assiste alors à des flambé de es violence comme ce fû le cas il y a peu en Guadeloupe et dans les anné 1980 en Nouvelle t es Calé donie. On veut bien accepter le maintien de liens historique avec la France, mais on ne revendique plus l’assimilation àla Mé tropole – cette revendication n’a été exprimée qu’un cours instant aprè la Seconde guerre mondiale – mais au contraire, un droit àla diffé s rence, le droit à une dé centralisation poussé voire trè poussé L’Outre - Mer devient un vé e, s e. ritable laboratoire de la dé centralisation : «la pé riphé avant-garde de la dé rie, centralisation »demande un auteur (Thierry Michalon, La Ré publique et sa pé riphé – La lé rie gitimité par la dé centralisation ? Mé langes J.-C. Douence, Dalloz) ? Les liens historiques avec la France sont parfois trè anciens. On pense aux s Antilles franç aises (Guadeloupe,

en relation

  • Introduction au droit de l'outre-mer
    1956 mots | 8 pages
  • Résumé de texte insécurit
    1126 mots | 5 pages
  • La grève de carmaux
    259 mots | 2 pages
  • Droit constitutionnel
    9962 mots | 40 pages
  • EXCLUSION
    419 mots | 2 pages
  • Sport et violence à l'école
    5664 mots | 23 pages
  • Limites du pib
    742 mots | 3 pages
  • Demande d'adhesion de la turquie
    980 mots | 4 pages
  • Contre l'abolition de la peine de mort aux usa
    7244 mots | 29 pages
  • Erwin Blumenfeld
    662 mots | 3 pages