Droit des contrats spéciaux

58059 mots 233 pages
Droit des contrats spéciaux
Séance 1. jeudi 9 fév. 2012
Notation:
Deux sujets au choix de dissertation portant sur le cours. Code civil autorisé.

Introduction

Droit des contrats spéciaux : l’appellation contrats spéciaux est une appellation trompeuse, même si elle est souvent désignée comme titre de manuel. En effet : il n’existe pas de contrats généraux qui s’opposeraient aux contrats spéciaux. On ne conclue que des contrats spéciaux. Chaque contrat porte sur un objet précis. Cela renvoie finalement à autre chose. Il s’agit de distinguer parmi les règles applicables aux contrats, celles qui s’appliquent à tous les contrats en général et celles qui s’appliquent à certains contrats en particulier. Les premières sont désignées sous l’expression théorie générale des contrats, elles concernent les conditions de formation des contrats (1108 et suivant du code civil), d’exécution du contrat (force obligatoire, effet relatif, résolution, responsabilité) et extinction du contrat. Elles concernent toutes les obligations contractuelles. La plupart de ces règles sont situées dans le titre III du Code civil : « des contrats et obligations conventionnels en général ».
À côté de ces règles, il en existe d’autres qui sont particulières à chaque espèce de contrat : au contrat de vente, au bail, au mandat, au dépôt. Vu ainsi, le droit des contrats dans son ensemble se conçoit comme étant formé d’un côté du droit des contrats en général, et d’un droift spécial des contrats de l’autre côté. Cette distinction renvoie à une autre distinction : le droit général et le droit spécial. Ça peut faire songer à l’unité en droit pénal entre le droit pénal général (toutes les infractions) et le droit pénal spécial (définition des diverses infractions existantes).

On va d’abord s’intéresser à la façon dont sont classés les contrats spéciaux, puis leurs sources, les évolutions de la matière, et enfin le domaine assigné à ce cours.

I. La classification des contrats

en relation

  • Droit des contrats spéciaux
    26987 mots | 108 pages
  • Droit des contrats spéciaux
    2382 mots | 10 pages
  • Droit des contrats spéciaux
    3203 mots | 13 pages
  • Droit des contrats spéciaux
    21756 mots | 88 pages
  • Droit des contrats spéciaux
    27184 mots | 109 pages
  • Droit des contrats spéciaux
    16703 mots | 67 pages
  • Droit des contrats spéciaux
    39031 mots | 157 pages
  • Droits des contrats spéciaux
    29081 mots | 117 pages
  • Droit des contrats spéciaux
    1424 mots | 6 pages
  • Introduction droit des contrats spéciaux
    1304 mots | 6 pages