Droit DM

443 mots 2 pages
Aurélie VICHARD BTS AG

DM DE DROIT

1/ La clause de mobilité insérée dans le contrat de M.G est-elle valable ?
La société T est une PME dont le siège est à Paris, elle connaît de sérieuses difficultés économiques rendant nécessaire la mutation de 12 salariés du service commercial à Lyon. Parmi eux M.G salarié de l’entreprise depuis cinq ans est muté de Paris à Lyon. Son contrat de travail comprend une clause de mobilité.

Quels sont les conditions de validité d’une clause de mobilité dans un contrat de travail ?

La clause de mobilité est une clause par laquelle le salarié accepte par avance une modification de son lieu de travail.
Pour que celle-ci soit valable elle doit être prévue lorsque le salarié signe son contrat de travail et elle doit définir de façon précise sa zone géographique d’application. Elle doit également avoir un intérêt légitime pour l’entreprise et ne pas porter atteinte à la vie privée du salarié.
Un délai de prévenance doit être respecté afin que le salarié puisse se préparer à la modification de son lieu de travail.

La clause de mobilité insérée dans le contrat de travail de M.G ne précise pas son champ d’application géographique.
Cette clause de mobilité est donc illégale.

2/ L’employeur peut il lui proposer une modification du contrat de travail, si il refuse la mutation que se passera t-il ?

L’entreprise T souhaite modifier le lieu de travail de M.G de Paris à Lyon.

Quels sont les conditions de validité pour modifier un contrat de travail ? Quels sont les conséquences lorsqu’un salarié refuse une mutation ?

Un contrat de travail ne peut être modifié unilatéralement par l’employeur.
Celui-ci doit obligatoirement avoir l’accord du salarié avant d’envisager un changement de poste, une mutation à l’étranger ou une augmentation de la durée de son travail.

La procédure de modification d’un contrat de travail est la suivante :
L’employeur doit faire une proposition de modification de contrat de travail par lettre

en relation

  • Dm Droit
    266 mots | 2 pages
  • Dm de droit
    378 mots | 2 pages
  • Dm de droit
    1280 mots | 6 pages
  • DM droit
    317 mots | 2 pages
  • Dm de droit
    2153 mots | 9 pages
  • Dm droit
    841 mots | 4 pages
  • Dm de droit
    557 mots | 3 pages
  • DM Droit
    988 mots | 4 pages
  • DM droit
    535 mots | 3 pages
  • Dm Droit
    352 mots | 2 pages