Droit du travail

713 mots 3 pages
CAS PRATIQUE
DROIT DU TRAVAIL
Les faits :
Mr Dupont est embauché le 1er Mars 2003 par la SARL Auto en tant que aide mécanicien en CDI avec une période d’essai de 1 mois et une clause de non concurrence.
Mr Dupont est arrêté une première fois pour cause de maladie et une seconde fois en accident du travail.
Début février, Mr Dupont reçoit une lettre de son employeur lui informant qu’il est licencié.

1) Les parties
Monsieur Dupont : le salarié
SARL Auto : L’employeur

2) L’accident de travail
La période d’essai permet a l’employeur d’évaluer les compétences du salarié dans son travail notamment au regard de son expérience et au salarié d’apprécier si les fonctions occupés lui conviennent.
Le 1er mars 2003, Mr Dupont est embauché par la société en CDI comportant une période d’essai de 1mois. Théoriquement la période d’essai doit prendre fin le 1er Avril. Du fait de son arrêt maladie durant cette période, le salarié n’a pu réaliser les 1 mois obligatoire du 24 mars au 31 mars, sa période d’essai est donc décalée afin que le salarié puisse réaliser la totalité de sa période d’essai. Celle-ci se terminera au 7 avril au soir. Son accident du travail, est donc survenu après l’expiration de la période d’essai étant donné que les 1 mois de celle-ci ont bien été réalisés et qu’il n’est pas mentionné dans le contrat un renouvellement. Mr Dupont est donc un salarié en CDI de l’entreprise.

3) Le contrat de travail

Il s’agit d’un licenciement pour motif personne ayant pour cause des absences prolongés désorganisant l’entreprise et rendant indispensable le remplacement du salarié.
L’employeur doit pour procéder au licenciement de Mr Dupont, motiver la rupture du contrat par la situation objective de l’entreprise et doit respecter la procédure de licenciement qui se déroule en 3 étapes :
- La convocation a un entretien préalable
- L’entretien préalable
- La notification du licenciement
Ici l’employeur n’a pas assez clairement explicité et motivé sa

en relation

  • droit du travail
    38678 mots | 155 pages
  • Droit du travail
    3332 mots | 14 pages
  • Droit du travail
    2407 mots | 10 pages
  • droit du travail
    659 mots | 3 pages
  • le droit du travail
    6624 mots | 27 pages
  • Le droit du travail
    1050 mots | 5 pages
  • Droit du travail
    6146 mots | 25 pages
  • Droit du travail
    1252 mots | 6 pages
  • droit du travail
    1797 mots | 8 pages
  • Droit du travail
    6684 mots | 27 pages