Droit du travail

440 mots 2 pages
Droit du travail
Objectif : réguler les réactions entre les entrepreneurs et les employés.


L’organisation des élections dépend de la volonté de l’entreprise. Si l’entreprise ne veut faire aucune élection, il y a un constat de carence.



GPCE : Gestion prévisionnelle de carrière emploi
Droit du travail : ensemble des règles juridique applicables aux relations individuelles et collectives qui naissent entre les employeurs privés et ceux qui travaillent sous l’autorité moyennant une rémunération payée en salaire.
Code administratif : applicable pour l’Etat. Si il y a des litiges, le tribunal compétent et le tribunal administratif.
Naissance du 1er texte du code du travail (1841) : 1ère loi sociale pour réguler le temps de travail d’une catégorie des salariés de moins de 10 ans. Pour les entreprises de moins de 20 salariés, interdiction de faire travailler les enfants de moins de 18 ans.


Règlement intérieur : unilatéral, validé par l’inspection du travail.
3 sources du droit français : exécutif, législatif et judiciaire
L’usage dans les entreprises. Pour qu’il y ait valeur d’usage :
- la constance c’est à dire que l’avantage ou le privilège doit être régulier (avec une répétition dans le temps) soit permanant et régulier dans le temps.
- généralités c’est à dire que l’avantage u le privilège doit être destiné à l’ensemble des salariés ou une catégorie « nommée » de salarié.
- La fixité c’est à dire que cet avantage doit être identique dans la répétition que ce soit dans son montant ou dans son mode calcul.
Lorsque l’on supprime ou annule un usage ou une règle, les salariés doivent être prévenue.
L’usage est une pratique générale et constante qui va être une source d’obligation pour l’employeur. Il n’est régi par aucun texte législatif mais a le même rôle et s’applique dans les mêmes conditions que la coutume. 

En cas de litiges combien coûte un procès ?
Cela dépend si on se défend avec un avocat spécialiste du droit du travail ou si on se

en relation

  • droit du travail
    38678 mots | 155 pages
  • Droit du travail
    3332 mots | 14 pages
  • Droit du travail
    2407 mots | 10 pages
  • droit du travail
    659 mots | 3 pages
  • le droit du travail
    6624 mots | 27 pages
  • Le droit du travail
    1050 mots | 5 pages
  • Droit du travail
    6146 mots | 25 pages
  • Droit du travail
    1252 mots | 6 pages
  • droit du travail
    1797 mots | 8 pages
  • Droit du travail
    6684 mots | 27 pages