Droit international privé

34975 mots 140 pages
P DROIT INTERNATIONAL PRIVE |

THALLER : « le DIP est une science à broussaille ». Le DIP est une sorte de maquis.
PROSER : « le royaume du DIP est un marécage nauséabond peuplé de crapauds coassant et habité par des professeurs excentriques qui pérorent dans un jargon incompréhensible ».

Vocabulaire :

Accord procédural : notion que l'on en retrouve en droit processuel interne et qui est utilisé en droit international privé. D'après l'article 12.3 CPC, dans le domaine où elles ont la libre disposition de leur droit, les parties peuvent lier le juge sur les qualifications et sur les points de droit auxquels elles souhaitent circonscrire le débat. BARTIN : « le DIP n'est que la projection des règles juridiques internes dans l'ordre international ». En droit international privé, il y a aussi des hypothèses où les parties ont la libre disposition de leurs droits c'est à dire où la liberté individuelle peut directement diriger la solution du rapport juridique (article 2060 Cci). Elles ont la possibilité de lier le juge sur l'identité de la loi applicable. Arbitrage : c'est uns institution de justice privée. Il y a des cas où les parties préfèreront soumettre leur litige à un arbitre plutôt qu'à une juridiction étatique. Il n'est concevable que si les parties ont la libre disposition de leurs droits. Cet acte va déboucher sur une décision qui est dite sentence qui sera revêtue de l'autorité de la chose jugée. Elle pourra également être revêtue de l'exequatur par une ordonnance du président du TGI. Autonomie de la volonté: elle a vu le jour en droit interne (article 1134 + article 6 CCi) et on la retrouve en droit international privé. En droit international privé, l'autonomie de la volonté, c'est la faculté laissée aux parties de choisir la législation applicable à leurs relations contractuelles. L'autonomie de la volonté a vu le jour en matière de contrats mais elle est actuellement en train de déborder dans d'autres domaines qui

en relation

  • Droit international privé
    30504 mots | 123 pages
  • Droit international privé
    1382 mots | 6 pages
  • Droit international privé
    12734 mots | 51 pages
  • Le droit international privé
    1698 mots | 7 pages
  • Droit international privé
    6417 mots | 26 pages
  • Droit internationale privée
    5248 mots | 21 pages
  • Droit international privé
    1390 mots | 6 pages
  • droit international privé
    53994 mots | 216 pages
  • droit international privé
    28714 mots | 115 pages
  • Droit international privé
    38088 mots | 153 pages