Droit pénal général

43972 mots 176 pages
DROIT PÉNAL

CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES:

Le droit pénal présente l'intérêt de fasciner le citoyen. Ce cours met directement en jeu les fondements essentiels de notre démocratie. Les grand principes de droit pénal sont essentiels à la société telle que nous la concevons. L'enjeu du droit pénal est la préservation de l'individu contre la toute-puissante de l'État.
Dans son contenu, le droit pénal pose les principes fondamentaux qui sont la condition même de la vie sociale. Il en résulte qu'étudier l'histoire du droit pénal va conduire à étudier la façon dont la société réagit, ou a réagit face aux interdits fondamentaux qu'elle posait. À travers cette histoire du droit pénal, nous allons voir comment les valeurs fondamentales de la société ont elles-même évoluée.
Aux origines, durant la Haute-Antiquité càd avant Athènes et Rome, le premier système de répression qui paraît-il a existé est celui de la vengeance privée. La justice était rendue au sein des petits groupes familiaux, la victime ou la famille de la victime agissant elle-même pour rendre la justice. Cette justice pouvait se traduire par l'application de la loi du Talion.
Elle pouvait aussi prendre la forme d'une indemnité réclamée par la victime ou sa famille à l'égard de l'auteur du dommage ou de la famille de ce dernier. Lorsque l'on se situait dans la première alternative, le trouble dans le groupe social ne disparaissait jamais. Ce trouble permanent à l'ordre public ne pouvait être supporté dès l'instant où au sein du groupe social émerge un pouvoir central, car ne serait-ce que pour exprimer sa puissance, il a besoin de la paix social. Il est donc amené à rentrer dans le jeu du droit pénal primitif, de façon à organiser ou à réglementer la répression de l'infraction commise.
Il fut d'abord question pour le pouvoir central de limiter l'étendu de la vengeance, voir dans quelques cas de proposer une alternative à cette vengeance. Pour autant, ce ne sont pas les forces même des embryons d'États de

en relation

  • Droit penal general
    25432 mots | 102 pages
  • droit penal general
    79460 mots | 318 pages
  • Le droit penal general
    40428 mots | 162 pages
  • Droit pénal géneral
    513 mots | 3 pages
  • Droit pénal général
    4183 mots | 17 pages
  • DROIT PENAL GENERAL
    14494 mots | 58 pages
  • Droit penal general
    8990 mots | 36 pages
  • Droit penal general
    41497 mots | 166 pages
  • Droit penal general
    9235 mots | 37 pages
  • Droit pénal général
    57446 mots | 230 pages