Droit penal

41132 mots 165 pages
énéralDroit pénal général : Droit de la peine.
Bibliographie : * Droit pénal général d’Harald Renout chez Paradigme. * Droit de l’exécution des peines de Martine Herzog-Evans chez Dalloz Action. * Le guide du prisonnier de l’observatoire international des prisons. * Le guide des peines de Bruno Lavielle. * OBLIGATOIRE : RACHETER CPP.
INTRODUCTION.

Le droit pénal général c’est l’étude des règles communes à toutes les infractions. Une infraction est un comportement que le législateur a considéré comme étant suffisamment grave pour être incriminé ; on reconnait l’infraction à sa peine. La procédure permet l’action pour l’application des peines, c’est le cheminement qui mène à la commission d’une infraction à l’exécution d’une peine, donc le droit de la peine est en quelque sorte la finalité de l’action publique.
Le droit criminel : étude de l’ensemble des règles qui organisent la répression de l’état. Le droit de la peine en tant que composante est soumis aux mêmes exigences que le droit criminel. On trouve le principe de légalité ; il arrive que la cour de cassation censure le jugement des juges du fond qui ont appliqué une peine non prévue par la loi.
Le droit de la peine est une discipline à deux faces : * Une face humaniste parce qu’il existe de grands principes qui visent à protéger les libertés des individus. Ex : individualisation de la peine, le respect de la dignité, le principe de légalité… * Une face technique car dès lors que l’on sort de ces grands principes on se rend compte que les peines qu’une juridiction peut prononcer sont très nombreuses, très variées dont le régime peut être d’une complexité à toute épreuve.
Le droit pénal est le fruit d’un mécanisme mental d’imagination punitive car longtemps on s’est concentré sur la peine privative de liberté puis maintenant on privilégie les peines de « mère de famille », on punit là où on a péché.
QU’EST-CE QU’UNE PEINE ?
Du latin pena qui

en relation

  • Droit pénal
    36376 mots | 146 pages
  • Droit pénal
    21567 mots | 87 pages
  • Droit pénal
    48369 mots | 194 pages
  • Droit pénal
    7982 mots | 32 pages
  • Droit penal
    32418 mots | 130 pages
  • Droit penal
    50059 mots | 201 pages
  • Droit pénal
    13734 mots | 55 pages
  • Droit pénal
    8396 mots | 34 pages
  • Droit pénal
    43190 mots | 173 pages
  • Droit penal
    30062 mots | 121 pages