Droit penal

6832 mots 28 pages
Droit pénal général II

Partie 3 – La responsabilité pénale

Chapitre 1 – Les principes directeurs de la responsabilité pénale

C'est l'obligation pour le citoyen d'assumer les conséquences pénales de l'infraction qu'il a commise. Le citoyen doit répondre de ses actes. La conséquence de la responsabilité est de devoir subir une sanction. Établir pour le juge la responsabilité pénale d'un individu est très important, elle repose sur un élément légal, un élément matériel et un élément intentionnel.

Section 1 – Le principe de la responsabilité pénale du fait personnel

§1 – L'affirmation de ce principe

A – La consécration du principe

Depuis le début du XIXe siècle, la jurisprudence fait référence à un principe de responsabilité personnelle. Ce principe n'a cependant pas d'assise textuelle ce qui va durer jusqu'à la mise en place du nouveau code pénal. A l'occasion de la réforme, le législateur a souhaité introduire ce principe avec l'article 121-1 selon lequel « nul n'est responsable pénalement que de son propre fait ».

B – La portée du principe

1 – La force du principe

Le Conseil constitutionnel a eu à se prononcer sur l'examen de constitutionnalité d'un texte dans une décision du 16 juin 1999. Il y a création d'une présomption de responsabilité pénale, le responsable en matière de sécurité routière est le propriétaire du véhicule. Le Conseil constitutionnel a dit que cette présomption est admissible en droit car elle n'est pas irréfragable, il estime que la responsabilité pénale du fait personnel exprime une exigence constitutionnelle fondée sur les article 8 et 9 de la DDHC de 1789.

2 – L'application du principe

Depuis que le code pénal a consacré textuellement ce principe, de nombreux arrêts comportent le visa de l'article 121-1 du Codé pénal. On constate que tous les domaines du droit pénal sont concernés. La Cour de cassation a une vision très large de ce principe car les personnes morales sont également concernées.

§2 –

en relation

  • Droit pénal
    36376 mots | 146 pages
  • Droit pénal
    21567 mots | 87 pages
  • Droit pénal
    48369 mots | 194 pages
  • Droit pénal
    7982 mots | 32 pages
  • Droit penal
    32418 mots | 130 pages
  • Droit penal
    50059 mots | 201 pages
  • Droit pénal
    13734 mots | 55 pages
  • Droit pénal
    8396 mots | 34 pages
  • Droit pénal
    43190 mots | 173 pages
  • Droit penal
    30062 mots | 121 pages