droit privee

7815 mots 32 pages
Def: science de l'organisation de la vie sociale
Pourquoi faut il organiser la vie sociale ?

Si chacun pouvait adopter le comportement qu'il souhaite cela entrainerait une situation critique et dangereuse, chacun croyant défendre ses intérêts.
Il faut organiser la vie socizle , fixer des limites à l'action de chacun pour que la vie ensemble puisse être possible. C'est le rôle du droit. Qui est un ensemble de règles permettant la vie en société, reste qu'en réalité la vie sociale comporte tout une série de règles qui ne sont pas toutes juridique . Ainsi il est interdit de voler de tuer de détruire les biens appartenant à autrui de convoiter la femme de son prochain,. Il faut céder sa place assise à une femme enceinte dans les transports public, respecter le carême. Ces règles imposent une attitude mais ne il ne s'en suit pas nécessairement qu'elles soient des règles juridiques ou des règles de droit , certaines relèvent de la bienséance, de la politesse ou de la courtoisie. D'autres constituent des prescriptions morales ou religieuses et d'autres constituent de veritables règles de droit.

Comment les distinguer entre elles? ce critère de distinction entre l'ensemble de ses prescriptions réside dans l'existence de sanction particulière ou de contrainte . Le respect des règles de conduite autre que juridique est laissé à l'appréciation de la conscience individuelle.
La règle de droit est assortie d'une sanction prévu par celui qui l'a rediger. def règle de droit: règle de conduite sociale dont le respect est assuré par l'autorité publique.

Il n'y a de règle de droit que si elle a un caractère obligatoire. Si une règle de droit n'est pas pas assortie d'une sanction prévue et mise en oeuvre par l'autorité publique alors il ne s'agit oas d'une règle de droit.

Chapitre 1 : la règle de droit
Elle a pour raison d'être d'organiser la vie sociale , cela implique d'analyser le fondement de la règle de droit et ensuite de determiner ses caractères.

en relation

  • Le droit privé
    473 mots | 2 pages
  • Droit privé
    4165 mots | 17 pages
  • Droit privé
    6770 mots | 28 pages
  • Droit prive
    36148 mots | 145 pages
  • Droit privé
    4180 mots | 17 pages
  • Le droit privé
    305 mots | 2 pages
  • droit privé
    11862 mots | 48 pages
  • Droit prive
    33373 mots | 134 pages
  • Droit privé
    673 mots | 3 pages
  • Droit privé
    15846 mots | 64 pages